Accompagner les patients chroniques en tant que pharmacien de référence

Vous êtes pharmacien dans une pharmacie publique et vous délivrez des médicaments à un patient chronique ? Depuis le 1er octobre 2017, vous pouvez proposer à ce patient de devenir son « pharmacien de référence » pour l’accompagner et suivre avec lui son traitement médicamenteux.


Quels sont les patients concernés ?

En principe, tout patient a le droit de choisir un pharmacien de référence. Toutefois, l’assurance soins de santé ne rembourse la prestation « pharmacien de référence » que pour les patients chroniques :

  • qui s’adressent à une pharmacie publique (à l’exclusion des patients résidant en maisons de repos ou en maisons de repos et de soins)
  • et pour lesquels le constat est fait, dans une même pharmacie, que 5 médicaments remboursés différents au moins (c’est-à-dire au moins 5 principes actifs différents) ont été délivrés sur une période d’1 an, dont au moins 1 médicament chronique (c’est-à-dire au moins 160 Defined Daily Doses délivrées au cours des douze derniers mois).

Au sein de ce groupe cible, 4 sous-groupes sont à considérer comme prioritaires :

  • les patients ayant le statut de « malade chronique » avec un dossier médical global
  • les patients engagés dans un pré-trajet diabète et bénéficiant d’une éducation donnée par le pharmacien de référence ou par un pharmacien exerçant dans la même pharmacie publique que le pharmacien de référence
  • les patients polymédiqués (prenant au moins 5 médicaments chroniques sur une période
    d’1 an)
  • les patients qui nécessitent ou expriment un besoin spécifique de suivi des soins pharmaceutiques en fonction de pathologies ou d’états physiologiques particuliers, de risques iatrogènes (potentiels), de non-observance (suspectée) du traitement médicamenteux, ou d’un besoin d’accompagnement spécifique pour raison sociale.

En quoi consiste la fonction de « pharmacien de référence » ?

Votre fonction de « pharmacien de référence » n’est pas une prestation unique, il s’agit d’un suivi continu du patient.

Votre principale mission en tant que «pharmacien de référence » est de tenir à jour le schéma de médication de votre patient et de le rendre accessible aux autres dispensateurs de soins ayant avec lui une relation thérapeutique.

Le schéma de médication doit contenir tous les médicaments actuels du patient, tant sous prescription qu’en vente libre, ainsi que les produits de santé susceptibles d’influencer l’efficacité des médicaments (par exemple, les nutriments et denrées alimentaires) et les dispositifs médicaux. Il doit reprendre :

  • l’identité du patient et de la pharmacie
  • la date de rédaction
  • le nom du médicament
  • la date de début du traitement et, le cas échéant, de fin de traitement, pour chaque médicament
  • la posologie : dose par unité, nombre d’unités et moments de prise, fréquence d’administration
  • si nécessaire, toute information utile au bon usage du médicament.

Vous devez remettre un schéma de médication complet, correct et à jour au patient, au moment où il vous choisit comme « pharmacien de référence », ainsi qu’à chaque modification de son traitement, ou lorsqu’il le demande.

Mettez ce schéma de médication à disposition des autres dispensateurs de soins ayant un lien thérapeutique avec le patient (médecin traitant, spécialiste, infirmier à domicile, dentiste, etc.).

De plus, via le Dossier Pharmaceutique Partagé, partagez les informations pertinentes relatives aux médicaments de votre patient avec d’autres pharmaciens. Ceci permettra à ces informations d’être toujours accessibles si, pour une raison ou une autre, le patient doit se rendre dans une autre pharmacie.

La note explicative au 37e avenant et l’annexe IX de la Convention entre les pharmaciens et les organismes assureurs décrit de façon plus large la fonction de « pharmacien de référence », les conditions, les tâches, l’évaluation du processus, le schéma de médication et les groupes cibles.

Comment devenir le « pharmacien de référence » de votre patient ?

Expliquez à votre patient l’objectif de la fonction de « pharmacien de référence », la plus-value de la convention qu’il peut signer avec vous, et ses implications.

Sur son site web, votre association professionnelle met à votre disposition un dépliant d’information à remettre à votre patient.

Concrétisez ensuite le choix de votre patient en signant tous les deux une convention. Cette convention inclut aussi :

  • le consentement du patient au partage électronique de ses données de santé (eHealthConsent)
  • son consentement pour le suivi des soins pharmaceutiques, c’est-à-dire son accord pour que vous puissiez tenir un dossier dans lequel vous noterez son historique de médication et les conseils prodigués. Ceci vous permet par exemple, de lui proposer un entretien d’accompagnement pour bien prendre ses médicaments.

Quelle est la plus-value de cette fonction ?

La fonction de pharmacien de référence offre plusieurs plus-values :

  • Le schéma de médication complet, actualisé et orienté patient est disponible pour le patient lui-même et pour les autres dispensateurs de soins qui ont un lien thérapeutique avec lui. Ce schéma de médication reprend tous les médicaments ou produits de santé qui ont été délivrés au patient, qu’ils aient été prescrits par le médecin traitant ou par un autre prescripteur (spécialistes, dentiste), conseillés par le pharmacien, ou pris par le patient de sa propre initiative.
  • Le schéma de médication, échangé via les plateformes sécurisées avec les autres dispensateurs de soins ayant un lien thérapeutique avec le patient, a un intérêt majeur pour la santé publique : il leur permet d’avoir une vue complète de la médication active du patient. C’est important lorsque le patient consulte un autre médecin que son médecin habituel, un médecin spécialiste, lors d’une admission à l’hôpital en état de conscience et programmée, ou en état d’inconscience en urgence. Il est aussi utile lors de la sortie de l’hôpital puisque le schéma de médication initial modifié à l’hôpital accompagne le patient lorsqu’il rentre chez lui.
  • En tant que pharmacien de référence, vous êtes mentionné dans tous les dossiers (formulaire d’admission à l’hôpital, plate-forme de soins palliatifs, etc.) et le serez aussi à l’avenir dans MyCareNet comme personne de contact pour la médication du patient. Vous devenez la personne de contact identifiée pour la médication du patient, tant pour le médecin traitant que pour les autres dispensateurs de soins ayant un lien thérapeutique avec le patient. Ceci permet de renforcer la collaboration avec le médecin de famille qui, grâce au schéma de médication, disposera de l’information la plus complète possible fournie par vous. Le schéma de médication va permettre au médecin prescripteur d’apporter toutes les modifications nécessaires, de vérifier la pertinence de l’automédication et de le valider.
  • Pour le patient, le schéma de médication est un aide-mémoire pour bien utiliser tous ses médicaments. Il constitue donc un support à l’adhésion thérapeutique puisqu’il contient toutes les informations utiles sur les posologies, les durées de traitement, les moments de prise de chacun des médicaments et les conseils importants pour leur bonne utilisation.
  • Le schéma de médication formalise la mise en œuvre du suivi des soins pharmaceutiques. L’analyse du schéma de médication va vous permettre, comme pharmacien de référence, de proposer des accompagnements spécifiques de bon usage des médicaments en cas de manque d’adhésion thérapeutique, en cas d’incapacité du patient à chercher, comprendre et utiliser l'information santé de base, ou en présence de problèmes liés à la polymédication. Votre fonction de « pharmacien de référence » vous permet d’établir une relation durable avec le patient chronique et d’assurer le suivi de son traitement au long cours.
  • Le schéma de médication s’inscrit dans le projet VIDIS (ce système de communication électronique gère tous les aspects du traitement médicamenteux d'un patient, à savoir, la prescription, la délivrance, l’administration, le remboursement, etc.).
  • En tant que pharmacien de référence, vous suivez de manière proactive le patient atteint d’une affection chronique et l’accompagnez dans le bon usage des médicaments. De la sorte, vous allez pouvoir, si nécessaire, l’inclure dans un projet de suivi des soins pharmaceutiques. Vous pouvez aussi jouer un rôle en faisant de l’orientation et de la prévention, et en participant à la collaboration entre les différents dispensateurs de soins.

Êtes-vous rémunéré pour cette prestation ?

Oui. En tant que pharmacien de référence, vous recevez un honoraire forfaitaire de 31,80 EUR (TVA comprise) par an et par patient avec lequel vous avez conclu une convention. Ce montant est pris en charge entièrement par l’assurance soins de santé et indemnités.

Pour le patient, cette prestation est entièrement gratuite.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 10 octobre 2017