Diabète : intervention dans les coûts pour des soins dispensés dans un centre spécialisé à des patients diabétiques présentant des plaies au pied

En tant que patient diabétique présentant des plaies au pied, vous pouvez bénéficier de soins au pied dispensés par des centres spécialisés. Ces soins ont pour but de guérir ces plaies, d’éviter des amputations, de prévenir de nouvelles plaies et de remédier le plus rapidement possible aux nouvelles plaies.


Entrez-vous dans les conditions pour bénéficier de soins au pied ? 

Pour bénéficier de soins au pied par un centre spécialisé, vous devez être un patient diabétique « ambulatoire » (patient non admis dans un hôpital) qui présente des plaies au pied ou une arthropatie neurogène (Charcot).

Si vous avez déjà présenté de telles plaies (pour lesquelles vous avez déjà été suivi par un centre spécialisé) et que vous êtes en rémission à l’heure actuelle, mais qu’un suivi est nécessaire (afin de prévenir de nouvelles plaies), vous pouvez bénéficier des soins également.

Vous devez également :

  • être pris en charge dans le cadre de la convention d’autogestion du diabète sucré ou
  • avoir signé un contrat trajets de soins ou
  • (mesure transitoire) disposer - avant le 1er février 2016 - d’un passeport du diabète et ce, sur base de la réglementation applicable avant le 1er février 2016.
    Remarques
    Si nécessaire, vous avez encore accès au centre spécialisé pour vos problèmes de pieds jusqu’au 31 décembre 2017. A partir du 1er janvier 2018, vous devez répondre à l’une des autres conditions.
    A partir du 1ier février 2016, vous ne pouvez plus introduire de demande pour obtenir un passeport du diabète.
  • Si vous n’appartenez pas aux groupes ci-dessus, vous pouvez temporairement pour une période de 3 mois bénéficier de ces soins. Cette période de 3 mois n’est pas prolongeable et pas renouvelable. Aux fins de pouvoir bénéficier des soins de la clinique du pied, vous devez satisfaire à une des conditions ci-dessus.

Vous pouvez également bénéficier de ces soins si vous êtes hospitalisé mais la règlementation qui s’applique dans ce cas est celle des hôpitaux .

Que proposent les centres spécialisés ?

L’équipe active au sein de ces centres spécialisés :

  • établit votre diagnostic
  • soigne vos plaies au pied
  • examine si une intervention chirurgicale peut vous être utile
  • vous accompagne dans la recherche d’aide technique de marche appropriée
  • suit l’évolution de votre traitement et adapte éventuellement votre prise en charge
  • suit les patients guéris (prévention de nouveaux problèmes de pied).

Que doit faire le centre spécialisé pour vous dispenser les soins ?

Le centre doit

Si votre mutualité marque son accord, le centre spécialisé peut assurer votre suivi.

Que payez-vous pour ce suivi ?

Vous payez votre part (le « ticket modérateur ») par séance de traitement (le système du tiers payant est d’application) si vous êtes un patient « ambulatoire ».

Vous devez payer :

  • votre part des honoraires des médecins
  • votre part des prestations des infirmiers ou des podologues en dehors des heures d’ouverture de la clinique du pied
  • les coûts liés à votre hospitalisation et les soins dispensés pendant votre hospitalisation
  • les interventions d’un (éventuel) consultant comme le technicien chausseur. Ces interventions seront portées en compte dans le cadre de la nomenclature des prestations de santé.

Accès aux prestations de podologie et diététique

Si vous êtes pris en charge dans un centre spécialisé, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de prestations de diététique et de podologie prévues dans la nomenclature des prestations de rééducation. 

Plus d'informations

Accord et convention (Remarque : bien que les textes fassent encore référence au passeport du diabète, ce dernier n’existe formellement plus à partir du 1er février 2016.)

Contacts

 

Dernière mise à jour 14 septembre 2016