Diabète : intervention dans les coûts d’un monitoring continu de la glycémie

En tant que patient diabétique, si vous utilisez déjà une pompe à insuline mais vous rencontrez encore des difficultés pour gérer votre taux de sucre dans le sang (glycémie), le monitoring continu de la glycémie pourrait vous apporter une solution. Contactez pour ça un centre spécialisé. Votre mutualité rembourse une partie des coûts.


Dans quel cas bénéficiez-vous d’un monitoring continu de la glycémie ?

Vous pouvez vous rendre dans un centre spécialisé pour le monitoring continu de la glycémie si vous êtes diabétique et si vous répondez à toutes ces conditions :

Parmi les patients répondant à ces conditions, les médecins du centre spécialisé déterminent ceux pour lesquels un monitoring continu de la glycémie est le plus indiqué. Le centre spécialisé proposera le monitoring à ces patients-là.

Que vous propose un centre spécialisé ?

Le centre met à votre disposition tout le matériel nécessaire au monitoring continu de la glycémie :

  • le boîtier receveur des données
  • un transmetteur (appareil qui recueille les données relatives au taux de glucose et qui les transmet sans fil au moniteur de la glycémie)
  • un certain nombre de capteurs de glycémie
  • les batteries nécessaires.

Le centre veille aussi à vous former et à vous accompagner pour une application correcte du monitoring continu de la glycémie.

Quelles démarches devez-vous faire pour être suivi dans un centre spécialisé ?

Contactez un centre spécialisé pour le monitoring continu de la glycémie chez le patient diabétique.

Quelles démarches le centre doit-il faire pour pouvoir vous suivre ?

Le centre spécialité doit :

  • vérifier si vous répondez aux conditions pour que votre mutualité vous rembourse
  • remplir le formulaire de demande d’intervention dans le coût du monitoring
  • envoyer ce formulaire à votre mutualité.

Si votre mutualité marque son accord, le centre spécialisé pourra vous suivre.

Que payez-vous pour ce monitoring continu ?

Pour le matériel et l’accompagnement, vous ne payez rien. Pour la consultation chez le médecin du centre, vous payez une part personnelle (appelée ticket modérateur).

Pour le matériel jetable (par exemple, les plâtres), vous payez vous-même.

Pourquoi n’y a-t-il que 17 centres spécialisés proposant ce monitoring ?

Le monitoring continu de la glycémie n’existe pas depuis longtemps, et il s’agit d’un traitement coûteux.

Pour obtenir de bons résultats avec ce traitement, un centre doit :

  • être vraiment spécialisé en la matière
  • avoir acquis une grande expérience au cours des dernières années dans les traitements par pompe à insuline
  • pouvoir sélectionner les patients pour lesquels ce traitement s’avère réellement nécessaire.

Au cours de la période 2014-2017, on vérifiera si le monitoring continu de la glycémie améliore le taux de sucre dans le sang. Si c’est le cas, ce monitoring sera éventuellement proposé à davantage de patients dans davantage de centres.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 19 mars 2015