Les maladies neuromusculaires : intervention dans les frais de traitement dans un centre spécialisé

Si vous êtes atteint d’une maladie neuromusculaire, vous pouvez vous rendre dans un centre spécialisé (centre de référence). Un tel centre vous offrira, ainsi qu’à votre entourage, des soins optimaux, sur le plan médical et psychologique, à tous les stades de votre maladie. Une équipe représentant différentes disciplines médicales (neurologue, généticien, médecin spécialiste en rééducation, etc.) et paramédicales (kinésithérapeute, diététicien, psychologue, etc.) vous y attendent. Votre mutualité intervient dans les frais.


Qui peut s’adresser à un centre spécialisé pour les maladies neuromusculaires ?

 
Toute personne souffrant d’une maladie neuromusculaire peut s’adresser à un centre spécialisé pur les maladies neuromusculaires.

Il existe une grande diversité de maladies neuromusculaires : liste des maladies neuromusculaires les plus fréquentes.

Que propose un centre spécialisé pour les maladies neuromusculaires ?

Le centre vous garantit, ainsi qu’à votre entourage, des soins et un accompagnement de longue durée, à chaque stade de la maladie. Son objectif est d’améliorer le pronostic et votre qualité de vie.

Une équipe représentant différentes disciplines médicales et paramédicales (neurologue, généticien, kinésithérapeute, psychologue, etc.) se charge de vous accompagner et de vous traiter tout au long de votre vie.

L’équipe du centre reste en permanence en contact avec votre généraliste, le kinésithérapeute qui vous soigne à domicile et les autres dispensateurs de soins. 

Que devez-vous faire avant de pouvoir être traité par un centre spécialisé ?

Vous devez vous adresser à un des centres spécialisés pour les maladies neuromusculaires figurant sur cette liste.   

Que doit faire le centre spécialisé pour pouvoir vous traiter ?

 
 Le centre doit :
 
Si votre mutualité donne son accord, le centre peut vous traiter.


Que devez-vous payer vous-même ?

Vous payez votre part personnelle (ticket modérateur) pour les consultations chez les médecins et les kinésithérapeutes . En cas d’hospitalisation, vous payez les frais habituels liés à votre séjour à l’hôpital.

Les examens éventuels (prise de sang, par exemple) sont remboursés sur la base de la nomenclature.

Vous ne payez rien pour les interventions du diététicien, de l’ergothérapeute, du logopède, du travailleur social, du psychologue, de l’orthopédagogue et de l’infirmier (régime du tiers payant).

Si vous avez moins de 18 ans, la mutualité intervient aussi dans vos frais de transport aller-retour entre votre domicile et le centre.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 22 septembre 2014