Maladies rénales : intervention dans le coût du traitement des enfants et adolescents dans des centres spécialisés

Si votre enfant ou adolescent souffre d’une maladie rénale, il peut se rendre dans un centre spécialisé en maladies rénales (centre de référence en néphrologie pédiatrique).

L’objectif final d’un centre spécialisé en maladies rénales est que votre enfant ou adolescent puisse mener la vie la plus normale possible, dans le meilleur état de santé possible. À cet effet, une équipe composée de différentes disciplines médicales (médecins) et paramédicales (infirmier, diététicien, psychologue, assistant social) est à sa disposition.

Votre mutualité intervient dans les frais.


Votre enfant ou adolescent peut-il se rendre dans un centre spécialisé pour maladies rénales ?

Votre enfant ou adolescent peut se rendre dans un centre spécialisé en maladies rénales s’il remplit les conditions suivantes :

  • votre enfant est âgé de 0 à 18 ans accomplis
  • votre enfant ne suit pas un traitement de substitution de la fonction rénale par dialyse
  • votre enfant appartient à l’un des 4 groupes cibles.

Si votre enfant ou adolescent suit un traitement de substitution de la fonction rénale par dialyse, il peut dans la pratique se rendre dans les mêmes hôpitaux et par les mêmes médecins spécialistes. Mais le financement du traitement par dialyse se déroule autrement.

Que peut apporter un centre spécialisé en maladies rénales à votre enfant ou adolescent ?

En raison de la complexité de sa maladie rénale, votre enfant ou adolescent a besoin, en plus de son traitement médical, d’une gamme de soins plus large.

Sur la base d’une évaluation de ses besoins, un centre spécialisé en maladies rénales offre à votre enfant ou adolescent un programme d’accompagnement adapté à sa pathologie et à sa situation.

Dans le cadre de ce programme, un centre offre à votre enfant ou adolescent les services suivants :

  • un traitement médical et l’instauration d’un régime diététique
  • des informations sur la maladie rénale, son traitement et ses conséquences
  • si nécessaire, l’instauration d’un accompagnement psychologique et d’une thérapie cognitivo-comportementale visant l’apprentissage de techniques :
    • de contrôle du stress, de l’anxiété, de la dépression et de la douleur qui résultent parfois de la maladie rénale
    • de prévention et de compensation des conséquences négatives éventuelles de la maladie rénale sur la fonction cognitive.

  • un suivi de l’adhésion au traitement médical et au régime
  • un accompagnement de l’insertion sociale, en particulier dans le domaine scolaire.

Que devez-vous faire pour qu’un centre spécialisé en maladies rénales puisse accompagner votre enfant ou adolescent ?

Adressez-vous à un centre spécialisé en maladies rénales, dont les coordonnées figurent dans la liste des centres spécialisés en maladies rénales.

Que doit faire le centre spécialisé en maladies rénales pour pouvoir accompagner votre enfant ou adolescent ?

Le centre spécialisé en maladies rénales doit :

Si la mutualité est d’accord, le centre pourra accompagner votre enfant ou adolescent.

Que devez-vous payer ?

La mutualité intervient dans le coût du programme d’accompagnement (régime du tiers payant).

Pour ce programme, vous payez une fois par an de rééducation une part personnelle (ticket modérateur).

Pour les consultations chez les médecins, vous payez chaque fois une part personnelle.

En cas d’hospitalisation, vous payez les frais habituels liés à votre séjour à l’hôpital.

Si votre enfant ou adolescent a moins de 18 ans, la mutualité intervient aussi dans ses frais de transport depuis le centre et vers celui-ci.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 09 octobre 2014