Grossesse non-désirée : intervention dans le coût du soutien par des centres d’accompagnement médical et psychosocial

Si vous êtes confrontée à une grossesse non-désirée, vous pouvez vous adresser à un centre conventionné avec l’INAMI pour l’accompagnement médical et psychosocial des grossesses non-désirées.
Ce centre pourra vous soutenir et vous conseiller. Si vous le souhaitez et si les conditions légales sont remplies, il pourra également interrompre votre grossesse.


À qui s’adressent ces centres ?

Si vous êtes enceinte sans le désirer, vous pouvez vous adresser à un centre et recevoir un soutien et des conseils médicaux, psychologiques et sociaux.

Cependant, le centre ne pourra interrompre votre grossesse, à votre demande, que si les conditions légales sont respectées :
  • vous déclarez que vous vous trouvez dans une situation de détresse, en raison de votre grossesse
  • vous respectez un délai d’attente de 6 jours entre le 1er rendez-vous dans le centre et l’interruption de la grossesse
  • vous êtes enceinte depuis moins de 13 semaines au moment de l’interruption de la grossesse. À partir de 13 semaines, une interruption de grossesse n’est autorisée que dans certaines situations médicales.


Que proposent les centres ?


Le centre vous informe sur les droits, les aides et les avantages garantis aux familles, sur les possibilités d’adoption, sur les possibilités de guidance psychosociale, sur les méthodes de contraception, etc.
 
Il vous apporte une aide et des conseils sur les moyens de résoudre les problèmes psychologiques et sociaux causés par votre grossesse non-désirée.
 
Il pratique les examens médicaux et gynécologiques nécessaires pour vérifier si l’interruption de votre grossesse peut se dérouler dans de bonnes conditions de sécurité et si les conditions légales sont respectées.
 
Si votre sécurité médicale est garantie et si les conditions légales sont respectées, il peut interrompre votre grossesse, à votre demande. Si les conditions de sécurité ne sont pas remplies (par exemple, si l’interruption de la grossesse risque d’entraîner des complications), il peut vous adresser à un hôpital qui pratiquera l’interruption de grossesse.
 
Jusqu’à 28 jours après l’interruption de grossesse, il vous dispense tout soin médical et psychosocial justifié par cette interruption de grossesse.


Comment bénéficier de l’accompagnement et de l’interruption éventuelle d’une grossesse non-désirée, par un centre?


Adressez-vous à un centre qui figure dans la liste des centres conventionnés avec l’INAMI.


Que doit faire le centre pour vous accompagner ?


Le centre doit :
Si votre mutualité marque son accord, le centre spécialisé peut assurer votre accompagnement.


Que payez-vous pour l’accompagnement et l’(éventuelle) interruption de grossesse ?


Vous ne payez que votre part personnelle (le « ticket modérateur ») ambulatoire pour :
  • l’accompagnement médical et psychosocial
  • votre interruption de grossesse, si elle a lieu.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 11 juillet 2016