Monitoring cardiorespiratoire à domicile de nouveau-nés et de nourrissons

De jeunes enfants (nouveau-nés et nourrissons) peuvent parfois bénéficier d’un monitoring cardiorespiratoire à domicile. Seul un centre spécialisé peut examiner si le monitoring cardiorespiratoire à domicile est utile pour votre enfant. Si ce monitoring s’avère utile pour votre enfant, le centre spécialisé mettra un moniteur cardiorespiratoire à votre disposition. Celui-ci vous alertera en cas d’arrêt cardiaque ou respiratoire de votre enfant.

Votre mutualité intervient dans les frais.
 

Votre enfant peut-il bénéficier d’un monitoring cardiorespiratoire à domicile ?

 
Votre enfant peut recevoir un moniteur cardiorespiratoire via un centre spécialisé s’il remplit les conditions suivantes : 
  • votre enfant a moins d’1 an
  • votre enfant appartient à une des 4 catégories qui permettent d’en bénéficier.

Pour certaines catégories, un examen du sommeil (examen polysomnographique = PSG) peut ou doit être effectué. Cet examen du sommeil peut uniquement être effectué pendant une hospitalisation.

Que propose un centre spécialisé à votre enfant ?

 Un centre spécialisé :

  • mettra un moniteur pour la surveillance cardiorespiratoire à la disposition de votre enfant
  • mettra tout autre matériel nécessaire au bon fonctionnement à la disposition de votre enfant
  • réglera la sensibilité de l’enregistrement du moniteur et la vérifiera à intervalles réguliers
  • vous apprendra à utiliser le moniteur (ainsi que ses accessoires)
  • vous apprendra les actes à poser en cas d’alarme
  • entretiendra vos connaissances et vos aptitudes en la matière
  • informera votre médecin généraliste et/ou pédiatre et (le cas échéant) le service hospitalier qui vous a envoyé vers le centre spécialisé au sujet du monitoring et des raisons d’être de celui-ci, afin qu’ils puissent également vous accompagner
  • sera toujours à votre disposition et à celle de votre enfant en cas de problèmes ou de questions. 

Que devez-vous faire pour qu’un centre spécialisé puisse accompagner votre enfant ?

Adressez-vous à un centre spécialisé,dont les coordonnées figurent dans la liste des centres spécialisés.

Que doit faire le centre spécialisé pour pouvoir accompagner votre enfant ?

Le centre spécialisé doit :

  • vérifier si votre enfant remplit les conditions pour avoir droit à une intervention de sa mutualité
  • informer la mutualité de votre enfant, au moyen du formulaire de notification, que votre enfant bénéfice d’un monitoring cardiorespiratoire à domicile.

Sauf décision négative de la mutualité, le centre pourra accompagner votre enfant.

Que devez-vous payer vous-même ?

La mutualité intervient dans le coût du monitoring cardiorespiratoire à domicile (régime du tiers payant). À cet effet, vous ne payez pas de part personnelle (ticket modérateur).

Pour les consultations chez le médecin, vous payez  en revanche chaque fois une part personnelle.

Si un examen du sommeil (examen polysomnographique = PSG) doit être effectué, une hospitalisation s’impose. Pour l’hospitalisation, vous payez les frais habituels liés à votre séjour à l’hôpital.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 09 avril 2015