Forfait palliatif et statut palliatif

En tant que discipline médico-infirmière, les soins palliatifs se sont développés dans un souci d'offrir des soins et un accompagnement de qualité aux patients incurables ou en phase terminale. La mutualité paie un « forfait palliatif » aux patients ayant un « statut palliatif ».


Le « forfait palliatif » : de quoi s’agit-il ?

Le « forfait palliatif » est une intervention supplémentaire pour les médicaments, le matériel de soins et les dispositifs médicaux que les patients palliatifs à domicile doivent eux-mêmes financer (partiellement).

Qui a droit au « forfait palliatif » ?

Pour bénéficier du « forfait palliatif », un patient doit avoir le statut « patient palliatif ». En tant que médecin, vous pouvez le vérifier via le formulaire « Avis médical ». Faites-le en concertation avec le patient et sa famille.

Comment demander le « forfait palliatif » ?

En tant que médecin, vous introduisez une demande de « forfait palliatif » pour votre patient. Vous devez procéder comme suit :

Si le patient remplit les conditions, il obtiendra le « statut palliatif ». Le paiement du « forfait palliatif » suivra dès que le médecin-conseil en sera informé.

Important : Vous pouvez demander une seule prolongation si le patient n’est pas décédé dans les 30 jours. Le 2e paiement du « forfait palliatif » suivra à nouveau après réception du formulaire « Avis médical ».

Quel est le montant du « forfait palliatif » ?

Le forfait s’élève à 663,49 EUR (indexation annuelle).

Avantages supplémentaires pour les patients ayant le « statut palliatif »

En tant que médecin généraliste, infirmier ou kinésithérapeute, sachez que des patients avec « statut palliatif » ne doivent pas payer de part personnelle (ticket modérateur) pour :

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 03 janvier 2018