Remboursement du lait maternel pour les prématurés fragiles

La valeur nutritionnelle du lait maternel, la protection qu'il offre contre les infections, sont connues depuis longtemps. Pour aider les nourrissons les plus fragiles (prématurés de petit poids ou malades), les hôpitaux peuvent recueillir, auprès des mères qui le souhaitent, leur surplus de lait.
L’assurance soins de santé rembourse partiellement ce lait maternel.

Combien rembourse l’assurance soins de santé ?

Le coût du lait maternel est de 0,32 EUR/10 ml.

Le remboursement de l’assurance soins de santé dépend de la quantité de lait :

​Quantité de lait ​L’assurance rembourse
Jusqu’à 200 ml compris​ ​la différence entre le coût du lait maternel et le montant forfaitaire à charge des parents (0,30 EUR)
Par tranche de 20 ml supplémentaire​ ​0,62 EUR


Combien paient les parents ?

​Quantité de lait ​Les parents paient :
Jusqu’à 200 ml compris​ le montant forfaitaire de 0,30 EUR
Par tranche de 20 ml supplémentaire​ ​0,02 EUR


Quelle est la base réglementaire ?

L’article 3 de l’arrêté royal du 21 mai 1987 prévoit :

« Art. 3. L'intervention de l'assurance obligatoire contre la maladie et l'invalidité dans le coût du lait maternel est fixée comme suit :

  1. pour une quantité de 200 ml ou moins, l'assurance rembourse la différence entre le prix de base, qui est de 0,32 EUR/10 ml, et l'intervention forfaitaire de 0,30 EUR à charge du bénéficiaire;
  2. par tranche de 20 ml supplémentaire, l'intervention de l'assurance est fixée à 0,62 EUR. »

Contacts

 

Dernière mise à jour 28 novembre 2014