Convention 2020-2021 entre les kinésithérapeutes et les organismes assureurs

Une nouvelle convention M/20 couvre la période du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2021. Elle a été signée en Commission de conventions kinésithérapeutes-organismes assureurs le 10 décembre 2019.

Voici quelques éléments de cette nouvelle convention, et la façon d’y adhérer ou de ne pas y adhérer en tant que kinésithérapeute.


Quels sont les éléments clés de la convention 2020-2021 ?

La convention kinés-O.A. 2020-2021 comprend quelques éléments clés :

  • À partir du 1er janvier 2020, les honoraires augmentent pour certaines prestations dans le cadre des traitements chroniques, via l’adaptation de la valeur du facteur de multiplication M :
    • certaines prestations M48 de la rubrique « pathologies lourdes » sont portées à 45 EUR
    • les prestations M36 de la rubrique « pathologies lourdes » sont portées à 37,50 EUR
    • certaines prestations M24 de la rubrique « pathologies lourdes » sont portées à 25 EUR.
  • Les indemnités existantes sont maintenues et leur introduction dans la nomenclature est prévue pour le 1er janvier 2021.
  • La prime de promotion de la qualité de 2.000 EUR est maintenue pour les années 2020 et 2021.
  • Des initiatives concrètes pour poursuivre les mesures prévues dans la convention M/18 et son avenant. Entre autres :
    • la digitalisation étendue des interactions entre les kinésithérapeutes et les O.A. ;
    • l’adaptation de la nomenclature dans le cadre de la simplification et de la mise en concordance des besoins en soins plus spécifiques de certains groupes cibles.
  • La préparation de nouvelles mesures possibles en 2020. Entre autres :
    • un « montant d’utilisation » ;
    • une approche kinésithérapeutique dans le but de prévenir la chronicité ;
    • une « prestation d’éducation » spécifique.

Quel impact pour vous si vous adhérez à la convention ?

Si vous adhérez à la convention :

  • vous appliquez les tarifs officiels ;
  • vous avez droit au statut social (si vous remplissez les conditions) ;
  • vous avez droit à la prime télématique pour le logiciel utilisé pour gérer électroniquement vos dossiers patients (si vous remplissez les conditions).

La convention s’applique aux kinésithérapeutes qui y ont adhéré, quel que soit le pourcentage total d’adhésion au sein de la profession.

Comment adhérer ou ne pas adhérer à la convention ?

Dès que la convention 2020-2021 sera publiée au Moniteur belge, vous recevrez une lettre circulaire dans votre eHealthbox dans laquelle nous confirmerons la procédure à suivre.

  • Vous voulez adhérer à cette convention ?

Vous ne devez entreprendre aucune démarche pour ça.

  • Vous ne voulez pas adhérer à cette convention ?

Vous devez toujours nous communiquer cette décision, que vous ayez adhéré ou non à la convention précédente (2018-2019). Vous devez le faire dans un délai de 30 jours après l’envoi de notre circulaire concernant cette convention 2020-2021.

    • Vous aviez adhéré à la convention 2018-2019, mais vous ne voulez pas adhérer à la nouvelle convention 2020-2021 ?
      Votre non-adhésion commence à la date à laquelle vous nous transmettez votre décision.
    • Vous n’aviez pas adhéré à la convention 2018-2019, et vous voulez maintenir votre non-adhésion pour 2020-2021 ?
      La prolongation de votre non-adhésion s’applique à partir du 1er janvier 2020.

Communiquerez-nous votre non-adhésion en utilisant MyInami > module « Mon conventionnement ». Pour ça, vous pouvez utiliser soit votre carte d’identité électronique (eID), soit l’application Itsme, soit votre « clé numérique » TOTP.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 24 décembre 2019