Rapport de votre activité de médecin généraliste en 2013

Si vous êtes médecin généraliste, vous avez peut-être reçu en en août 2015 un rapport d’activité individuel concernant votre pratique.
Ce rapport reflète votre activité en 2013 en matière de prestations et de prescriptions  (médicaments, kinésithérapie, imagerie médicale, etc.). Nous avons élargi le chapitre sur les prescriptions des médicaments.


Qui reçoit ce rapport d’activité individuel ?

Pour recevoir ce rapport d’activité individuel, vous deviez avoir au moins 1.250 contacts patients en 2013 dans le cadre de l’assurance soins de santé.

9.569 médecins généralistes ont reçu un rapport d’activité individuel.

En quoi ce rapport d’activité individuel peut vous être utile?

Ce rapport d’activité vous permet de vous situer, en comparant votre pratique avec celle de vos confrères.

À titre d’info : rapport individuel anonymisé

Que contient ce rapport d’activité individuel ?

Ce rapport comprend des données concernant :

  • votre patientèle : pourcentage d’hommes, de patients âgés de 65 ans et plus, etc.
  • vos prestations : consultations, visites, avis, etc.
  • vos prescriptions « hors médicaments » : imagerie médicale, biologie clinique, kinésithérapie, soins infirmier, etc.
  • vos prescriptions de médicaments : antibiotiques, statines, IPP, etc.

En complément, vous recevez aussi une lettre d’accompagnement.

Sur quoi voulons-nous attirer votre attention en particulier ?

Grâce à un tel rapport, nous voulons aussi attirer votre attention sur le chapitre des prescriptions de médicaments, en particulier sur les indicateurs de qualité décrits dans notre publication
« Recommandations actuelles en matière de prescription des médicaments en première ligne » et sur la polymédication chez les personnes âgées.

Dans le chapitre 5, nous présentons les indicateurs de qualité pour les prescriptions de ces médicaments :

  • antibiotiques
  • vaccination contre la grippe chez des patients de plus de 65 ans
  • statines
  • antiagrégants plaquettaires
  • hypertension
  • patients diabétiques
  • inhibiteur de la pompe à proton (IPP)
  • antidépresseurs et antipsychotiques.

Qui est à l’initiative du rapport ?

La Commission de profils « médecins généralistes », avec le soutien de la Commission nationale médico-mutualiste.

Contacts

 

Dernière mise à jour 03 septembre 2015