Publié le 28/08/2017
   

FR   NL  

Loi relative à l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités, coordonnée le 14 juillet 1994

Art. 25quater.


Art. 25quinquies.
07/09/2017 § 1er. Le Collège des médecins-directeurs accorde, dans les conditions fixées dans le présent article, la prise en charge de l'intégralité des coûts supplémentaires liés au traitement médical des enfants malades chroniques, âgés de moins de 19 ans, dès le moment où ces coûts atteignent un montant de 650 EUR.
01/01/2004 Cette intervention reste due pour toutes les années civiles au cours desquelles les coûts supplémentaires atteignent un montant de 650 EUR ainsi que pendant la première année civile suivante au cours de laquelle ce montant n'est pas atteint.
01/01/2004 Cette intervention est à nouveau acquise pour l'année civile au cours de laquelle les coûts supplémentaires pris en considération atteignent 650 EUR.
01/01/2004 Par enfant malade chronique, on entend un enfant qui souffre d'une des affections suivantes :
01/01/2004 - cancer;
01/01/2004 - insuffisance rénale en traitement chronique par dialyse péritonéale ou hémodialyse;
01/01/2004 - une autre maladie menaçant la vie, qui nécessite un traitement continu de six mois au moins ou un traitement répétitif de durée identique.
01/01/2004 § 2. Les coûts supplémentaires portent sur les prestations de santé qui répondent à chacune des conditions suivantes :
01/01/2004 a) les prestations présentent une valeur scientifique et une efficacité largement reconnues par les instances médicales faisant autorité;
01/01/2004 b) il n'existe aucune alternative acceptable du point de vue médico-social, sur le plan de la thérapie ou de la prévention, dans le cadre de l'assurance soins de santé obligatoire;
07/09/2017 c) les prestations sont prescrites par un médecin-spécialiste, spécialisé dans le traitement de l'affection concernée, qui coordonne le traitement ou par le médecin traitant si ces prestations sont reprises dans le plan de traitement visé au § 3, et qui est autorisé légalement à pratiquer la médecine un Etat membre de l'Union européenne ou un Etat appartenant à l'Espace économique européen. Le Collège des médecins-directeurs peut, le cas échéant, demander un avis complémentaire d'un médecin spécialiste qui est spécialisé dans le traitement de l'affection concernée et autorisé à pratiquer la médecine en Belgique.
07/09/2017 § 3. Les prestations qui entraînent des frais supplémentaires sont prescrites par le médecin spécialiste visé au § 2, c) dans le cadre d'un plan de traitement.
07/09/2017 Le Collège des médecins-directeurs constate quelles prestations satisfont aux conditions susvisées.
01/07/2014 § 4. Par dérogation à l' article 25, alinéa 4, peuvent être considérés comme coûts supplémentaires, la quote-part personnelle qui n'est pas prise en considération dans la totalisation des tickets modérateurs effectuée dans le cadre du maximum à facturer, ainsi que [...] la marge de sécurité, déterminée conformément à l' article 35septies/1, § 2, alinéa 2, 5°, en ce qui concerne les prestations visées à l' article 34, alinéa 1er, 4° bis.

Sous-section III. - Intervention dans le cadre de soins délivrés à l'étranger

Art. 25sexies.

FR   NL   [Affichage pour impression]