Épilepsie : intervention dans les frais de traitement dans des centres spécialisés

En tant que patient épileptique vous pouvez vous rendre chez un neurologue en Belgique en vue d’un traitement médicamenteux. Si ce traitement est toutefois insuffisant et qu’en d’autres termes, vous subissez encore des crises malgré la prise de médicaments (vous souffrez d’une épilepsie réfractaire), vous pouvez vous rendre dans un centre spécialisé (centre de référence). Votre mutualité intervient dans les frais.


​Pouvez-vous vous rendre dans un centre spécialisé pour épilepsie?

Vous ne pouvez vous rendre dans un centre spécialisé pour épilepsie et bénéficier des tests spécifiques et du programme de rééducation proposé à cet effet, que si vous souffrez d’épilepsie qui ne peut pas être contrôlée par médicaments (vous continuez d’avoir des crises qui vous limitent dans la vie quotidienne).

Si vous souffrez d’épilepsie, vous pouvez aussi vous adresser aux médecins d’un centre spécialisé sans qu’il s’agisse d’une épilepsie réfractaire. Vous n’entrez alors toutefois pas en considération pour les tests spécifiques et le programme de rééducation que ces centres spécialisés peuvent proposer.
 

Que vous offre un centre spécialisé d’épilepsie?

Un centre spécialisé d’épilepsie examine comment vos crises se manifestent et examine si une chirurgie épileptique ou l’implantation d’un stimulateur du nerf vague (il s’agit d’un appareil pouvant dans certains cas contrer les crises) pourrait vous aider.

Pour ce faire, le centre peut vous faire passer différentes sortes de tests :
  • le module d'évaluation pré-chirurgicale avec étude vidéo-EEG-non invasive
  • le module d'évaluation pré-chirurgicale complémentaire avec étude vidéo-EEG-invasive
  • le test intra-artériel par amobarbital (WADA-test).

Ces tests ont généralement lieu lors d’une hospitalisation. 

Lorsqu’une chirurgie épileptique ou l’implantation d’un stimulateur du nerf vague est conseillée, le centre vous proposera un programme de rééducation d’accompagnement. Le centre est aussi capable (si nécessaire) d’effectuer la chirurgie épileptique et implanter le stimulateur du nerf vague.
 

Que devez-vous faire avant qu’un centre spécialisé puisse vous soigner?


Vous devez consulter votre neurologue traitant, neurochirurgien, neuropsychiatre ou neuropédiatre. Ils doivent constater que vous souffrez d’épilepsie réfractaire et vous renvoyer vers un centre spécialisé. 
 
Vous trouverez ici une liste de centres spécialisés.
 

Que doit faire un centre spécialisé pour pouvoir vous traiter?

 Le centre doit:

Si votre mutualité marque son accord, le centre peut alors vous soigner.

Quels frais sont à votre charge?

La mutualité intervient dans les coûts des différents tests que vous passez (tiers payant). Pour ces tests, vous paierez une part personnelle (ticket modérateur).

Si vous demandez un 2e  avis dans un autre centre, ces 2 équipes peuvent examiner entre eux les possibilités thérapeutiques Vous paierez aussi une part personnelle.

Pour les consultations chez les médecins, vous paierez également une part personnelle.

En cas d’hospitalisation, vous paierez les frais habituels liés à votre séjour hospitalier.

L’éventuelle chirurgie épileptique et l’implantation d’un stimulateur du nerf vague sont remboursées sur la base de la nomenclature

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 05 août 2014