Remboursement des tests de détection Covid-19

Nous remboursons 3 types de tests : PCR, antigéniques et sérologiques (anticorps). Voici plus d’informations sur les conditions de remboursement de ces tests.
En bas de page, nous avons aussi regroupé les réponses aux questions fréquemment posées (FAQ) à ce sujet.


Dans quels cas vous faire tester ?

Le site web de Sciensano reprend la liste des personnes qui peuvent se faire tester par un test PCR, par un test antigénique rapide ou par un test sérologique.

Quels types de tests remboursons-nous ?

Nous remboursons 3 types de tests :

  • La détection du virus SARS-CoV-2 au moyen d'une technique d'amplification moléculaire.
    Les tests PCR prescrits à partir du 1er mars 2020 peuvent nous être facturés via le pseudocode 554934-554945.
  • La détection d'antigènes du virus SARS-CoV-2.
    Les tests antigéniques prescrits à partir du 1er avril 2020 peuvent nous être facturés via le pseudocode 554956-554960.
  • La détection d’anticorps contre le virus SARS-CoV-2 via immunoassay.
    Les tests sérologiques prescrits à partir du 3 juin 2020 peuvent nous être facturés via le pseudocode 554971-554982.

Quel est le tarif de ces tests ?

Il n’y a aucune part à charge du patient (pas de ticket modérateur). Nous remboursons le laboratoire.

  • Pour le test de détection moléculaire (PCR), nous remboursons 46,81 EUR.
    Ce tarif peut éventuellement varier lorsque le test est analysé par un laboratoire de la Plateforme fédérale de Testing.
  • Pour le test de détection d’antigènes, nous remboursons 16,72 EUR.
  • Pour le test de détection d’anticorps (test sérologique), nous remboursons 9,60 EUR.

Ces montants incluent tous les frais liés au test : le matériel de prélèvement, l’appareillage, les réactifs, les frais d’investissement, la surveillance de la qualité, les frais de personnel, la supervision, le matériel de protection, les frais de transport, etc.

Aucun supplément ne peut être porté en compte.

À quelles conditions remboursons-nous un test PCR ou antigénique ?

Les tests PCR sont intégralement remboursés lorsque :

  • ils sont effectués selon les directives du Risk Management Group publiées sur le site web de Sciensano
  • le patient dispose d’un code d’activation (code de prescription de test corona) ou de la prescription d’un médecin
  • le laboratoire répond à certaines exigences de qualité. Les résultats des tests doivent être transmis au service épidémiologique de Sciensano.

Les tests antigéniques rapides sont aussi remboursés à certaines conditions.

Nous remboursons un test PCR ou un test antigénique aux conditions suivantes :

  • Le test est effectué pour une indication qui, au moment du prélèvement de l’échantillon, est mentionnée sur le site web de Sciensano ou exceptionnellement s'il existe un besoin clinique clairement démontrable chez les patients à risque (immunosuppression, hémopathie maligne ou néoplasie active, âge plus de 65 ans, pathologie chronique sévère du coeur, poumon, rein ; maladie cardiovasculaire, diabète ou HTA). Les instructions publiées sur le site web de Sciensano évoluent dans le temps.

  • L'échantillon est accompagné d'un formulaire de demande contenant des informations suffisantes sur les circonstances cliniques dans lesquelles le test est demandé. Un formulaire type est disponible sur le site web de Sciensano.

  • Le test peut aussi se faire sur base d'un code d'activation valide (code de prescription du coronatest, composé de 16 chiffres et lettres, que l'on reçoit par SMS).

  • Le médecin prescripteur note les circonstances cliniques dans le dossier médical (les symptômes cliniques et leur date d’apparition ; la gravité des symptômes ; les antécédents pertinents ; les examens déjà effectués ; les contacts avec des personnes infectées).

  • Pour permettre la réalisation d'analyses épidémiologiques, scientifiques et administratives, les laboratoires doivent conserver les formulaires de demande sous forme électronique. Leurs propres systèmes peuvent être utilisés à cette fin.

  • Les tests sont effectués dans un laboratoire agréé qui doit figurer sur la liste établie par Sciensano. Ce laboratoire répond à des exigences de qualité en ce qui concerne le contrôle de la qualité, les normes de sécurité biologique et la communication d'informations épidémiologiques.

Conditions pour figurer sur la liste des laboratoires agréés pour les tests de dépistage COVID-1

Les résultats des tests doivent être transmis très rapidement au service épidémiologique de Sciensano. Ceci est crucial dans la lutte contre le COVID-19 (lire plus bas « Transmettre très vite le résultat d’un test : essentiel ! »).

  • Aucun supplément ne peut être attesté.

  • Un test PCR ne peut pas être effectué après un test antigénique positif.

Les prestations sont des pseudocodes et n’appartiendront donc pas aux articles 3, §1, A, II, B et C, I; 18, §2, B, e) ou 24, §1 de la nomenclature.

Les prestations peuvent être facturées à 100 %.

Nous prévoyons une collaboration plus fluide entre laboratoires. Nous l’expliquons via la circulaire du 29 octobre 2020. Nous collaborons aussi avec des laboratoires étrangers, ce qui permet d’étendre encore nos capacités de tests.

Qui peut prescrire un test PCR?

Voici les dispensateurs de soins qui peuvent prescrire un test PCR :

  • le médecin traitant (généraliste ou spécialiste, celui-ci pouvant exceptionnellement être un biologiste clinicien)
  • le médecin-chef d’un hôpital pour les tests qui précèdent une hospitalisation (de jour)
  • le médecin coordinateur d’une collectivité ou d’un centre de prélèvement
  • un médecin hygiéniste hospitalier en cas de clusters dans l’hôpital
  • un médecin-inspecteur régional
  • un médecin du travail ou un médecin scolaire.

Actuellement, les dentistes, les pharmaciens biologistes et les sages-femmes ne peuvent pas prescrire de tests PCR. Les biologistes cliniciens ne peuvent pas être mentionnés systématiquement comme prescripteur, par exemple pour les tests réalisés en sous-traitance.

Dans quelles situations remboursons-nous les tests sérologiques (détection d’anticorps) ?

Par la détection d'anticorps, les tests sérologiques permettent de déterminer si l’organisme a développé une réponse immunitaire après avoir été en contact avec le virus.

Sur base des connaissances actuelles, un test sérologique ne permet pas de déterminer si une personne :

  • est infecté durant la première semaine des symptômes
  • présente une forme asymptomatique ou paucisymptomatique de Covid-19
  • est protégée contre une seconde infection, et combien de temps les anticorps offriraient une protection
  • est contagieuse
  • est en phase infectieuse ou post-infectieuse.

Dans certains cas, le test sérologique peut être complémentaire au diagnostic moléculaire, mais il n'est certainement pas adapté comme test de diagnostic dans les maladies aiguës.

En raison de ces limitations, nous remboursons un test sérologique (prestation 554971-554982) uniquement dans les indications spécifiques suivantes :

  1. Chez les patients hospitalisés avec une image clinique suggestive pour Covid-19 et une divergence entre le test de dépistage moléculaire et le CT-scan, minimum 7 jours après le début des symptômes.
  2. Chez les patients ambulants ou hospitalisés qui présentent une image clinique suggestive et longue pour Covid-19 mais ont obtenu un résultat négatif au test moléculaire ou qui n’ont pas pu être testés dans les 7 jours après le début des symptômes via un test moléculaire, minimum 14 jours après le début des symptômes.
  3. Dans le contexte de diagnostic différentiel en cas de présentation clinique atypique, minimum 14 jours après le début des symptômes.
  4. Pour examiner le statut sérologique du personnel de soins et du personnel qui travaillent dans les hôpitaux, les laboratoires cliniques ou les collectivités, avec haut risque de contagion (service Covid, maisons de repos ou laboratoire clinique), dans le cadre du management local du risque.

Nous remboursons un test sérologique aux conditions suivantes :

  • Le test est prescrit par un médecin, la prescription contient l’indication et le groupe cible.
  • Le matériel de test utilisé est recommandé via le site web de Sciensano et le laboratoire satisfait aux exigences de qualité de Sciensano pour cette prestation.
  • Les résultats anonymisés sont transmis très rapidement à Sciensano (lire plus bas « Transmettre très vite le résultat d’un test : essentiel ! »).
  • La prestation peut être portée en compte maximum 2 fois par période de 6 mois.
  • La prestation est portée en compte par un spécialiste en biologie clinique.

La détermination d’anticorps contre le virus SARS-CoV-2 peut être facturée qu’une fois par prescription.

Les tests immunochromatographiques (les tests rapides et non quantitatifs) n’entrent pas en considération pour le remboursement pour les indications susmentionnées.

Il n’y aura pas d’intervention personnelle du patient.
Aucun supplément ne peut être demandé.

En cas de sous-traitance, le laboratoire réceptionnant facturera, rapportera et conservera les prescriptions.

La détermination des anticorps contre le virus SARS-CoV-2 ne peut être portée en compte via les prestations 552016-552020 ou 551655-551666 de l’article 24 de la nomenclature.

La prestation est un pseudocode et ne relève donc pas des articles 3 §1, A, II, B et C, I ; 18 §2, B, e) ou 24 §1 de la nomenclature des prestations de santé. Elle peut être facturée à 100 %.

La prestation 554971-554982 peut être facturée à l’assurance soins de santé pour des tests sérologiques réalisés sur base d’une prescription rédigée à partir du 3 juin 2020 (A.R. du 29.05.2020, M.B. du 03.06.2020).

Si le test est réalisé en dehors des indications et des conditions de remboursement, il ne peut pas être facturé à l’assurance soins de santé (voir intertitre suivant).

Quels sont les tests que nous ne remboursons pas ?

  • Si les conditions décrites ci-dessus ne sont pas remplies, les tests PCR ou antigéniques ne peuvent être facturé ni à l'assurance soins de santé ni au patient. Il s'agit par exemple de tests effectués hors indication et sans besoin clinique clairement démontrable, de tests effectués dans un laboratoire qui ne figure pas sur la liste de Sciensano ou de tests effectués à l’aide de matériel de test qui n'a pas été approuvé par l'AFMPS ou par Sciensano.

  • Les tests PCR exigés pour les voyages internationaux : Nous ne remboursons pas de test moléculaire effectué à cette fin. Il peut être facturé au voyageur qui le demande au prix de 46,81 euros, si le voyageur est d'accord et si cette exigence du gouvernement étranger est mentionnée sur le site web du SPF Affaires étrangères. Retrouvez toutes les conditions dans notre FAQ en bas de page.

  • Voyageurs revenant d'une zone orange : Depuis le 1er octobre 2020, nous ne remboursons plus les tests PCR pour les voyageurs revenant d'une zone orange (les lignes directrices sur les tests ne s’appliquent plus).

  • Un test effectué sur une personne qui n’est pas inscrite auprès d’une mutualité belge (par exemple un voyageur étranger) peut lui être facturé au prix de 46,81 euros. Cette personne peut alors demander le remboursement auprès de son propre assureur.

  • Les tests sérologiques sont aussi utilisés en médecine du travail et à des fins épidémiologiques. L'assurance obligatoire soins de santé ne remboursera pas les tests pour cette utilisation.

  • Les tests sérologiques effectués sur des personnes en dehors des groupes cibles (définis dans l’A.R. du 29.05.2020). Dans ce cas-là, un montant de maximum 9,60 EUR pourra être facturé au patient pour ces tests hors groupes cibles réalisés à partir du 1er mars 2020 à condition que le matériel utilisé pour le test soit recommandé sur le site web de Sciensano et que le test soit effectué dans un laboratoire clinique agréé.

Transmettre très vite le résultat d’un test : essentiel !

Les données épidémiologiques transmises par les laboratoires sont utilisées chaque jour pour suivre les tendances du virus, pour détecter un foyer ou une résurgence locale. Ces résultats rejoignent aussi la base de données centrale du « Contact Tracing » qui alimente tout le dispositif de suivi des contacts, et ils contribuent ainsi à briser les chaînes de transmission.

Pour que ces outils de lutte contre le COVID-19 soient efficaces, il est donc crucial que les organismes de surveillance tels que Sciensano disposent très vite des résultats des tests PCR, antigéniques et sérologiques. Les laboratoires jouent ici un rôle primordial et continu depuis plusieurs mois.

Cette transmission rapide des résultats des tests fait partie des exigences « qualité » que les laboratoires doivent respecter.

Les laboratoires ont reçu un feed-back quotidien à propos de la qualité des données épidémiologiques qu’ils transmettent. Depuis ce 20 juillet 2020, ce feed-back comprend aussi le délai de transmission et la qualité des informations transmises. Si Sciensano identifie des problèmes persistants à ce propos, il contactera le laboratoire concerné dans le but de trouver des solutions.

Plus d’infos sur la transmission obligatoire des résultats COVID-19 par les laboratoires

Analyser davantage de tests chaque jour grâce à la Plateforme fédérale de Testing

La nouvelle Plateforme fédérale de Testing doit permettre d’analyser plus de tests PCR par jour dans le cadre de la pandémie de COVID-19. Elle crée une capacité de test supplémentaire temporaire, en plus de celle déjà disponible grâce aux laboratoires de biologie clinique agréés.

Pour ça, nous signons des conventions avec 8 universités ou centres de recherche qui coopéraient avec un laboratoire agréé.

Des questions ?

 

Dernière mise à jour 20 novembre 2020