Les préparations magistrales - Infospot

Les préparations magistrales - Infospot (avril - mai - juin 2011)
Éditeur
J. De Cock
Auteur
INAMI
Date de publication
4/07/2011
Type de publication
Etude
Thèmes
Médicaments

Une préparation magistrale est un médicament préparé à l'officine.  Il peut s'agir soit d'une formule tout à fait spécifique soit d'une prescription standardisée ou d'une composition dans laquelle une spécialité pharmaceutique est incorporée.  Tous les produits intervenant dans la composition d'une préparation magistrale répondent aux conditions requises par la Santé publique et notamment en ce qui concerne la qualité.  Pour donner lieu à l'intervention de l'assurance obligatoire soins de santé, les produits utilisés dans la composition d'une préparation magistrale doivent être inscrits dans la liste annexée à l'AR du 12 octobre 2004 et répondre aux conditions décrites. Le bénéficiaire paie sa participation personnelle par module, un module comprenant un nombre maximal déterminé d'unités de prise propre à chaque forme galénique (10 capsules, 5 suppositoires …).

Globalement, les préparations magistrales délivrées en officines publiques représentent un budget de 50 millions euros par an pour l’assurance et 17 millions euros pour les patients (notons que cette dépenses est prise en compte dans le calcul du MAF – Maximum à facturer- des patients).  Sur 100 prescriptions de médicaments, 5 sont des préparations magistrales. 

Dans la majorité des cas, ces prescriptions sont occasionnelles.  Sur les 1,6 millions de patients ayant reçu une préparation magistrale en 2010 (jusqu’en novembre), 53% n’en n’ont reçu qu’une seule.  Environ 20% (280.000 personnes) de ces patients ont reçu plus de quatre préparations magistrales.

La possibilité de prescrire des préparations magistrales est intéressante dans un certain nombre de cas.  Certains produits sont tout simplement indisponibles sous forme de « spécialités pharmaceutiques » et ne peuvent être prescrits que sous cette forme (l’urée ou le triméthoprime).  La préparation magistrale est également intéressante dans la mesure où elle permet de varier le dosage en fonction du patient (exemple : lorsque les formes pédiatriques n’existent pas sur le marché), de varier la forme galénique pour faciliter la prise par le patient (solution liquide à la place de comprimés), d’associer plusieurs principes actifs (association non disponible en spécialité) ou de mettre à disposition des préparations sans produit conservateur potentiellement allergisant.

Chez certains groupes de prescripteurs, la proportion de prescriptions de préparations magistrales peut parfois être très importante : 33% des prescriptions des dermatologues, 15% des prescriptions des rhumatologues.

Plus d'informations

Contacts