Statistiques sur les indemnités liées à la protection de la maternité/paternité des travailleurs salariés et chômeurs en 2017

Ces statistiques concernent les indemnités versées dans le cadre de la protection de la maternité des travailleuses salariées et des chômeuses (régime général des indemnités) à l’occasion d’un repos de maternité, d’un écartement du travail, d’un congé de paternité ou de naissance, ou d’un congé d'adoption.

Nombre de travailleuses salariées et de chômeuses indemnisées dans le cadre d’un repos de maternité

Dans l'ensemble, les cas d’incapacité de travail liés à la maternité sont plus nombreux chez les employées : ils représentent 68,56 % du nombre total.

Pour les ouvrières, ces cas se retrouvent principalement dans la tranche d'âges des 25-29 ans.
Chez les employées, la catégorie la plus importante est la tranche d'âges 30-34 ans.

Le taux  de natalité (calculé sur base des titulaires indemnisables primaires de moins de 45 ans) est quant à lui de 5,55 pour les ouvrières et de 6,65 pour les employées.

Nombre de salariées et de chômeuses indemnisées dans le cadre d’un repos de maternité - Évolution 2013-2017

Nombre de jours indemnisés dans le cadre de la protection de la maternité/paternité, indemnités versées et indemnité moyenne par jour

Dans le cadre d’un repos de maternité

Le nombre de jours indemnisés et les indemnités versées diminuent en 2017 par rapport à 2016. Ceci confirme une tendance à la baisse perceptible dans le nombre de jours indemnisés depuis 2012.

Malgré cette diminution constante du nombre de jours indemnisés, le montant des indemnités versées dans le cadre du repos de maternité évolue, selon les années, tantôt à la hausse tantôt à la baisse, en fonction de l’évolution de l’indemnité moyenne. Ces hausses de l’indemnité moyenne s’expliquent par des facteurs tels que les revalorisations des plafonds salariaux pris en compte pour déterminer le montant des indemnités et les adaptations des prestations à l’indice santé. Entre 2016 et 2017, l’évolution était à la baisse aussi bien pour le nombre de jours que pour les montants versés, malgré une très légère augmentation de l’indemnité moyenne (+1,57 %).

Les indemnités versées en 2017 aux travailleuses actives et aux chômeuses s'élèvent à 401.308.436 EUR pour 6.155.959 jours indemnisés. Les indemnités versées aux titulaires qui étaient reconnues invalides avant le début de leur repos de maternité sont comptabilisés séparément et s’élèvent en 2017 à 10.910.400 EUR pour 198.394 jours indemnisés.

Dans le cadre d’un écartement du travail

Les montants des indemnités liées à l’écartement du travail étaient en augmentation constante jusqu’en 2014, puis s’étaient stabilisées en 2015, avant de de repartir à la hausse en 2016. Entre 2016 et 2017, le nombre de jours indemnisés et les montants versés ont à nouveau diminué de respectivement 1,75 % et 0,04 %.

Dans le cadre d’un congé d’adoption ou d’un congé de paternité (ou de naissance)

Dans le cadre du congé d’adoption, le nombre de jours indemnisés et les montants versés sont en baisse constante depuis 2012 malgré un léger rebond constaté en 2016.

Dans le cadre du congé de paternité, le nombre de jours indemnisés et les montants versés avaient diminué en 2014, puis étaient repartis légèrement à la hausse en 2015, avant de connaître une nouvelle diminution en 2016 qui s’est poursuivie en 2017.

Travailleurs salariés et chômeurs - Nombre de jours indemnisés dans le cadre de la protection de la maternité/paternité, indemnités versées et indemnité moyenne par jour - Évolution 2013-2017

Contacts