Mesures exceptionnelles de l’INAMI dans la crise du Covid-19 : Important pour les CITOYENS

Dans le contexte de la crise du Covid-19, nous ajustons régulièrement certaines règles pour répondre au mieux à la réalité de cette crise. Nous prenons des mesures exceptionnelles pour l’assurance soins de santé et indemnités. Voici les mesures INAMI qui vous concernent plus directement en tant que citoyen.

 

56.000 résultats de plus par jour : l’objectif de la nouvelle Plateforme fédérale de Testing COVID-19

Analyser 56.000 tests de plus par jour, voilà l’objectif de la nouvelle Plateforme fédérale de Testing COVID-19, qui viendra soutenir le travail réalisé actuellement par les laboratoires cliniques agréés. Comme l’ouverture de centres de prélèvements alternatifs, il s’agit d’un nouvel outil pour améliorer le testing COVID-19 en Belgique.

Un baromètre COVID-19 dédié aux médecins généralistes répertorie les consultations pour troubles respiratoires

Grâce aux médecins participants, ce compteur digital offrira une image claire de la situation COVID-19 au sein des cabinets de médecine générale. Il permettra d’adapter les soins à l’évolution de l’épidémie au cours du prochain hiver.

Une indemnité supplémentaire pour les indépendants qui basculent en incapacité de travail pendant la crise COVID-19

Certains travailleurs indépendants qui ‘basculent’ en incapacité de travail au cours de la crise du COVID-19 reçoivent une indemnité de crise supplémentaire. Leur revenu de remplacement s’élève ainsi à 49,68 euros par jour. Il s’agit d’une mesure temporaire qui s’inscrit dans la ligne du droit passerelle de crise instauré dans le cadre du coronavirus.

Suivi des contacts – stratégie de détection

Une stratégie de sortie réussie de la situation de confinement dans le contexte de la crise de Covid-19 nécessite de briser la chaîne des infections. Les éléments suivants peuvent contribuer à cet objectif

  • des tests systématiques et répétés pour détecter les personnes infectées: les personnes infectées sont mises en quarantaine
  • la détection des personnes qui ont été récemment en contact avec des personnes infectées: ces personnes sont mises en quarantaine et éventuellement testées

Sur le site web du Comité Interfédéral Tracing et Testing Covid-19, vous trouverez des informations sur la stratégie et la méthode de traçage.

COVID-19 : Carte des centres où vous faire tester

Voici la carte et la liste des centres de triage et de prélèvement. Trouvez un centre près de chez vous en quelques clics.

Expérience prolongée pour les postes de garde des médecins généralistes en semaine

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, les gardes sont lourdes pour les médecins généralistes, y compris en semaine. Pour alléger la charge individuelle de ces gardes, nous avons décidé de financer, sous forme de projet pilotes, les postes de garde organisés en semaine de 18h à 8h.
Depuis avril 2020, 15 postes de garde se sont inscrits comme projets pilotes. Après 3 mois, il nous semble utile de pouvoir poursuivre l’expérience.

Une indemnité supplémentaire pour les travailleurs salariés qui basculent en incapacité de travail pendant la crise COVID-19

Certains travailleurs salariés qui ‘basculent’ en incapacité de travail au cours de la crise du COVID-19 reçoivent une indemnité supplémentaire pour leur incapacité dite primaire (incapacité de travail depuis moins d’1 an).

Rééducation pluridisciplinaire et dès les soins intensifs pour les patients COVID-19

Pour les patients atteints de COVID-19 qui ont été hospitalisés en soins intensifs, une rééducation intense et commencée au plus tôt peut contribuer à limiter les conséquences de la maladie. Nous prenons en charge la rééducation pluridisciplinaire pour les patients COVID-19 dès les soins intensifs.

Kinésithérapie pour les patients COVID-19 hospitalisés : l’INAMI augmente sa prise en charge

Nous voulons améliorer la prise en charge en kinésithérapie des patients Covid-19 hospitalisés en soins intensifs ou qui l’ont été. Nous prenons pour ça 2 mesures qui s’appliquent pendant cette crise : une revalorisation des honoraires de la séance de kinésithérapie, et la possibilité d’une 2e séance individuelle de 30 minutes.

COVID-19 - L’INAMI intervient dans le coût du matériel de protection des soignants : Pour toutes les professions et selon leurs spécificités

Le Comité de l’assurance de l’INAMI a validé ce lundi un système permettant aux dispensateurs de bénéficier d’une intervention de l’assurance soins de santé pour leurs matériel et mesures de protection. Un soutien envisagé pour tous les dispensateurs impactés et tenant compte des spécificités de chacun.

Le Fonds des accidents médicaux reprend ses séances d’expertise médicale

Du fait des mesures strictes dans le cadre du COVID-19, le Fonds des accidents médicaux n’organisait temporairement plus de séances d’expertise médicale. En raison de l'assouplissement des mesures, les séances d'expertise peuvent reprendre. Avec, bien sûr, des mesures de sécurité pour les participants.

Séances de psychologie de 1re ligne : Remboursées quel que soit l’âge du patient

Pour contribuer à réduire l’impact psychologique de la crise du COVID-19, nous élargissons le remboursement des séances de psychologie de 1re ligne à toutes les tranches d'âge à partir du 2 avril. Nous remboursons donc aussi ces séances pour les enfants et les adolescents de moins de 18 ans, ainsi que pour les personnes de 65 ans et plus. Dans un premier temps, ce remboursement étendu sera valable jusqu'au 31 décembre 2020.

Pendant la phase aiguë de la crise, la possibilité de réaliser les séances à distance par vidéo-consultation et les autres assouplissements temporaires s'appliquent aussi pour les patients de ces nouvelles tranches d’âges.

Indépendants : Comment calculons-nous votre période d’incapacité de travail pendant la crise du COVID-19 ?

En temps normal, le médecin conseil de la mutualité « reconnait » l'incapacité de travail d’un travailleur indépendant, au plus tôt, à la date à laquelle le médecin traitant a signé le certificat d'incapacité.
Pendant la crise du COVID-19, le médecin conseil pourra fixer le début de l’incapacité sur base de la période d’incapacité que le médecin traitant aura indiquée sur le certificat, même si le médecin a signé le certificat plus tard.

Cette mesure temporaire s’applique pour les indépendants dont l’incapacité de travail commence entre le 1er mars et le 30 septembre 2020 inclus.

Des soins infirmiers à domicile de « cohorte » pour les patients infectés par le COVID-19 encore contagieux

Garantir la continuité de l’activité des infirmiers à domicile et des soins nécessaires aux patients, éviter la contamination, déployer le matériel de protection de façon optimale. 3 raisons au moins pour lesquelles nous mettons en place des équipes spécifiques de soins infirmiers à domicile pour suivre des patients touchés par le COVID-19 pendant leur période de contagiosité.

COVID-19 - Coût du matériel de protection dans le cadre de la reprise des soins : pour l’INAMI, pas pour le patient

Nous développons un système qui permette à l’assurance soins de santé d’intervenir dans le coût du matériel de protection spécifique des dispensateurs de soins. De ce fait, aucun soignant ne peut faire payer de « supplément corona » à son patient.

Remboursement des tests de détection du Coronavirus pendant la pandémie de Covid-19

Voici les tarifs des tests moléculaires (PCR) et des tests antigènes. Ils sont entièrement remboursés s’ils sont effectués selon les directives publiées par Sciensano et si le laboratoire répond à certaines exigences de qualité.
Nous précisons aussi les groupes cibles et les conditions de remboursement des tests sérologiques.

Soins pré et postnatals pendant la crise COVID-19 : le délai dans lequel dispenser les soins postnatals ne change pas

Nous voulons garantir la continuité des activités des sages-femmes et les soins nécessaires à leurs patientes, y compris dans le cadre de la crise liée au Covid-19. Le délai pour dispenser les soins postnatals remboursables n’est pas prolongé.

Certificats médicaux : Ce qui change pendant la période de COVID-19

Certificat d’incapacité ou de quarantaine pour les employeurs, modèle simplifié pour la mutualité en cas d’avis téléphonique, … Le point sur les différents certificats médicaux à utiliser pendant cette crise du COVID-19.

Remboursement des prélèvements d’échantillons lors des tests PCR COVID-19 dans les établissements résidentielles

Depuis début avril, dans le cadre des tests COVIS-19, des échantillons sont prélevés de façon systématique dans toutes les collectivités résidentielles telles que les maisons de repos, les centres d’hébergement pour personnes porteuses d’un handicap, les centres d’accueil, les prisons, etc. Les médecins généralistes peuvent utiliser des codes de nomenclature existants pour facturer à l’assurance soins de santé les prélèvements.

Continuité des soins dentaires : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique. Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des soins dentaires.

Demander un forfait palliatif et des forfaits incontinence pendant la crise du COVID-19

En tant que médecin, vous pouvez toujours établir et envoyer les attestations nécessaires pour ces forfaits. Les mutualités continuent à les accorder.

Continuité des soins par les médecins spécialistes : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique. Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des prestations délivrées par les médecins spécialistes.

Continuité des soins oncologiques : report des soins non urgents: nous assouplissons certaines conventions conclues avec des hôpitaux ou des réseaux hospitaliers

En raison du Covid-19, les hôpitaux reportent les consultations et les traitements non urgents, certaines conventions ne peuvent pas être suivies dans les délais ou les règles convenus, et les procédures de soumission des demandes ne peuvent pas être pleinement respectées.

Afin de garantir que cette situation exceptionnelle ne porte pas préjudice aux patients et aux hôpitaux concernés, des mesures exceptionnelles sont prises pour les conventions suivantes : oncofreezing, reconstruction mammaire , GEP, NGS et HADRON.

Continuité des soins par les fournisseurs d’implants : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique. Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des prestations délivrées par fournisseurs d’implants.

Continuité des soins par les infirmiers : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique. Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des prestations délivrées par les infirmiers.

Continuité des soins par les logopèdes : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique. Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des prestations délivrées par les logopèdes.

Continuité des soins par les kinésithérapeutes : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique. Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des prestations délivrées par les kinésithérapeutes.

Continuité des soins par les audiciens : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique . Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des prestations délivrées par les audiciens.

Continuité des soins par les bandagistes : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique. Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des prestations délivrées par les bandagistes.

Continuité des soins par les opticiens : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique. Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des prestations délivrées par les opticiens.

Continuité des soins par les orthopédistes : prestations et remboursement dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la qualité et la continuité des soins aussi pendant la crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation physique. Nous ajustons pour ça certaines règles de l’assurance soins de santé pour assurer le remboursement des prestations délivrées par les orthopédistes.

Facturer en tiers payant les soins médicaux dispensés à distance pendant la crise de COVID-19

Pendant cette période de crise, les médecins peuvent dispenser certains soins à distance. En tant que médecin généraliste, voici comment nous facturer ces soins en tiers payant, électroniquement ou sur papier.

Éviter l’impact du report des soins non urgents : nous assouplissons les conditions de prolongation des trajets de soins

En raison de la crise du Covid-19, les médecins et hôpitaux reportent les contacts, les consultations et les traitements non urgents. Ceci peut avoir un impact important sur la prolongation annuelle des trajets de soins pour les patients chroniques (diabète de type 2 ou insuffisance rénale chronique).
Pour éviter autant que possible que cette situation exceptionnelle n'ait un impact négatif sur les patients et sur les médecins concernés, nous assouplissons les conditions de prolongation.

Continuité des soins neuropédiatriques : suivi à distance pendant la crise du COVID-19

Les patients présentant des troubles neurodéveloppementaux ou une déficience intellectuelle sont particulièrement sensibles aux changements d’environnement spatio-temporel. Des circonstances exceptionnelles peuvent aggraver les troubles du comportement et mettre l’environnement (famille ou institution) en grande difficulté.

Dans le contexte de la crise du COVID-19, nous avons donc créé une prestation à distance adaptée pour les neuropédiatres. Grâce à cette prestation, ils peuvent poursuivre le suivi des enfants, des adolescents et des jeunes adultes atteints de ces troubles.

Lettre conjointe aux dispensateurs de soins sur la façon d’appliquer les directives COVID-19

Dans une lettre commune aux dispensateurs de soins et à leurs associations professionnelles, les 4 chefs de file du Risk Management Group, de l’INAMI, du SPF Santé publique et de l’AFMPS répondent aux questions qui se posent sur la façon d’appliquer certaines lignes directrices en matière de soins de santé, à suivre pendant cette crise exceptionnelle liée à la pandémie de Covid-19.

Continuité et sécurité des soins : avis médicaux à distance par les maisons médicales et les postes de garde

Pour les maisons médicales, les avis téléphoniques 101190 et 101135 dans le cadre de COVID-19 sont comprises dans le forfait de médecine générale. Ces codes ne peuvent donc pas être facturés aux patients inscrits. Par contre, vous pouvez facturer ces codes pour les avis téléphoniques avec des patients non inscrits. Quelques précisions pour les médecins concernant la facturation des conseils par téléphone.

Autorisation de remboursement de spécialités utilisées dans le cadre de la procréation médicalement assistée : prolongation de 6 mois de l’âge maximal

Nous adaptons les règles de l’assurance soins de santé liées aux autorisations de remboursement pour certains médicaments, produits ou prestations pharmaceutiques. Nous avons, p. ex. prolongé de 6 mois l’âge maximal pour les autorisations délivrées par les médecins conseils pour le remboursement des spécialités utilisées dans le cadre de la PMA. Ceci pour éviter que le traitement et le remboursement des patients ne soient interrompus, mais aussi pour faciliter certaines mesures de confinement.

Soins à domicile : Mesures en faveur des infirmiers et des patients pendant la crise du Covid-19

Au cœur de la crise de COVID-19, nous avions pris 2 mesures pour aider les infirmiers à prendre en charge les mesures de protection et le suivi des patients touchés par le virus.

La nouvelle prestation « Suivi et surveillance » de patients présentant des problèmes liés au COVID-19 dans leur foyer reste d’application pour l’instant.

Par contre, l’augmentation des honoraires pour la visite d'un infirmier à domicile » a pris fin le 31 août 2020. Un autre système est à l'étude. Nous vous en informerons au plus vite.

Covid-19 - Remettre des documents à la mutualité afin de conserver les droits au remboursement des soins de santé : des facilités pour le citoyen

Devez-vous fournir des documents à votre mutualité pour conserver vos droits au remboursement des soins de santé ? Vous pouvez aussi le faire même pendant la crise du COVID-19. Pendant la période de confinement, nous avons prolongé les délais prévus dans ce cadre.

Hôpitaux psychiatriques : Les suivis post-hospitalisation possibles à distance pendant la période COVID-19

La plupart des hôpitaux psychiatriques proposent un traitement de suivi après une hospitalisation. Pour limiter au maximum les allées et venues de patients à l'hôpital pendant cette crise du Covid-19 tout en assurant la continuité des soins, les hôpitaux peuvent poursuivre ces « postcures » à distance.

Un certificat médical simplifié, adapté aux avis médicaux par téléphone pendant la crise du Covid-19

Notre modèle de certificat d’incapacité de travail adapté peut être transmis plus facilement et plus rapidement suite à un avis médical donné par téléphone dans le contexte du Codid-19 (modèle destiné à la mutualité du patient). Les médecins généralistes peuvent aussi l’utiliser suite aux avis téléphoniques qu’ils donnent pendant leur garde. Voici le modèle et la façon de le transmettre.

Continuité et sécurité des soins: les avis médicaux par téléphone désormais aussi pour les postes de garde de MG

Depuis le début de la crise du Covid-19, les médecins peuvent donner des avis à leurs patients par téléphone dans 2 situations liées à cette crise, et facturer ces avis à l’assurance soins de santé. Pour répondre à l’évolution de la crise, la prestation « avis en vue de la continuité des soins » pourra être attestée 5 fois par 30 jours.

De plus, nous créons une 3e prestation d’avis téléphonique « en vue du triage Covid-19 » à attester spécifiquement pendant les gardes de médecine générale.

Cancer du sein : Utiliser la radiothérapie hypofractionnée pour éviter la propagation du Covid-19

Un schéma d’irradiation hypofractionné constitue une alternative sûre et complète pour certains patients atteints d'un cancer du sein. Pouvoir utiliser cette radiothérapie pendant cette période de crise permet de séparer les patients potentiellement infectés par le Covid-19 des autres patients, de même que les équipes de soins et les appareils. Elle permet d’optimaliser l’utilisation des appareils. De plus, les patients doivent alors se rendre moins souvent à l’hôpital, ce qui contribue à éviter la propagation du virus.

Quand ce programme est-il possible ? Comment le facturer à l’assurance soins de santé ?

Continuité des soins de logopédie : prestations à distance dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la continuité des soins logopédiques pendant cette crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation sociale. Pour cette raison, nous ajustons des règles de l’assurance soins de santé pour prendre en charge toutes les prestations de logopédie réalisées à distance sans présence physique par un logopède.
Cette mesure est d’application à partir du 14 mars et pendant la période de crise liée au COVID-19.

Continuité des soins dentaires : Avis téléphoniques avec renvoi éventuel pendant la crise COVID-19

Pour assurer la continuité des soins et l'orientation du patient vers les soins dentaires disponibles, nous introduisons, pendant la période de crise liée au COVID19, une prestation spécifique pour des avis téléphoniques avec renvoi éventuel. Cette approche des soins à distance s'applique à partir du 14 mars 2020 et s’appliquera aussi longtemps que durera la période de crise.

Continuité des soins de kinésithérapie : soins à distance pendant les mesures Covid-19

Pour assurer la continuité des soins et de stabiliser ou d'améliorer l'état de santé du patient, nous rendons possible des soins de kinésithérapie à distance, pendant la durée des mesures COVID19 : des soins soutenus par vidéo-consultation ou consultation téléphonique.

Cette mesure s'applique à partir du 14 mars et aussi longtemps que dure la période de crise liée au COVID-19.

Continuité de nos formes alternatives de soins aux personnes âgées (Protocole 3) : Consultation à distance et prolongation des ‘périodes’

Dans le contexte de la crise du COVID-19, il est important que les personnes âgées ayant des besoins complexes de soins et d’aide à domicile continuent à bénéficier des meilleurs soins possibles. Pour assurer la continuité de ces soins pendant cette crise, tout en respectant les mesures de distanciation sociale, l'INAMI prend des mesures temporaires pour rembourser plusieurs prestations proposées dans le cadre de la convention Protocole 3, effectuées à distance, et pour prolonger certaines « périodes de prises en charge ».

Continuité des soins d’éducation au diabète de 1re ligne : consultation téléphonique ou vidéo possible pendant la crise du Covid-19

L’éducation au diabète en 1re ligne est possible via des consultations téléphonique ou vidéo  pour des patients ayant un trajet de soins et des patients avec un "« Suivi d’un patient diabétique de type 2 / pré-trajet ». Nous permettons de recourir à des consultations vidéo pour ces prestations, avec effet rétroactif à partir du 14 mars 2020.

Continuité des soins de santé mentale : prestations à distances pour les psychiatres et pédopsychiatres

Un patient en suivi psychiatrique ou psychothérapeutique peut rarement suspendre son traitement sans risque sérieux pour sa santé mentale. Le contexte même de la crise du COVID-19 accentue encore ce risque pour les plus fragiles. Pour assurer la continuité de ces soins pendant la crise, nous ajustons les règles de l’assurance soins de santé pour prendre en charge les soins dispensés à distance par les psychiatres et pédopsychiatres.

Continuité des soins pré et postnatals : prestations à distance dans le contexte de crise COVID-19

Nous voulons garantir la continuité des soins pré et postnatals nécessaires à la future mère et à l'enfant, même pendant cette crise du COVID-19, tout en respectant les mesures de distanciation sociale. Pour cette raison, l’assurance soins de santé s’adapte pour rembourser certaines prestations de santé dispensées à distance par les sages-femmes.

Cette mesure est d’application à partir du 14 mars et pendant la période de crise liée au COVID-19.

Continuité des soins de diététique : consultations téléphonique ou vidéo possible pendant la crise du COVID-19

Pour répondre aux besoins de diététique pendant la crise du COVID-19, nous prenons une mesure temporaire dans le cadre de la diététique pour les patients ayant un trajet de soins (prestation 794010) et les patients ayant un «  Suivi d’un patient diabétique de type 2 / pré-trajet »  ( prestation 771131).
Nous permettons de recourir à des consultations téléphonique ou vidéo pour ces prestations,  avec effet rétroactif à partir du 14 mars 2020.

Continuité des soins d’ergothérapie : consultation par vidéo possible pendant la crise du COVID-19 et prolongation de la période d’intervention de l’assurance soins de santé

Mesures complémentaires : consultation d'ergothérapie par vidéo pour les patients qui, d'après la réglementation actuelle, peuvent bénéficier de prestations d'ergothérapie. Les patients peuvent temporairement aussi entrer en ligne de compte pour 12 mois d'ergothérapie au lieu des 6 mois prévus dans la réglementation actuelle. Ces mesures s'appliquent à partir du 14 mars 2020

Covid 19- Report de soins non urgents : votre autorisation de remboursement pour vos médicaments et fournitures pharmaceutiques

Votre autorisation du médecin-conseil pour le remboursement de votre médicament vient d’expirer ou expirera bientôt? Ne vous inquiétez pas, cet accord sera automatiquement prolongé de 3 mois. Cela vous donne plus de temps pour demander à votre médecin de faire le nécessaire pour la prolongation dans le difficile contexte du Covid-19.

Covid-19 : Hospitalisation de jour ou de nuit en services psychiatriques - Hospitalisation partielle à domicile

Depuis mars, les hospitalisations partielles de jour ou de nuit pouvaient se poursuivre au domicile du patient. Compte tenu de l'évolution actuelle de l’épidémie, ces hospitalisations se font à nouveau entièrement à l'hôpital à partir du 1er juillet 2020.
Pour respecter les règles nécessaires de distanciation, il est possible de diviser les patients de l’hôpital de jour en 2 groupes. Par conséquent, la durée minimale de présence à l'hôpital de jour passe de 7 à 3 heures.

Quelle allocation de chômage ou indemnité si vous devez cesser l’activité adaptée exercée pendant votre incapacité de travail ?

Dans le contexte de la pandémie du COVID-19, beaucoup d’entreprises sont contraintes de stopper leur activité totalement ou partiellement et de demander pour leurs travailleurs le « chômage temporaire pour force majeure ». Quel impact si vous exerciez une activité adaptée avec l’autorisation du médecin-conseil pendant votre incapacité de travail ? 

Soins psychologiques de première ligne : Consultation par vidéo et plus de flexibilité dans le contexte de crise COVID19

Pour répondre aux besoins spécifiques qui apparaissent dans le contexte de la crise du Covid-19, l'INAMI prend des mesures pour les soins psychologiques de première ligne pris en charge par les psychologues cliniciens et les orthopédagogues cliniciens. Autorisation de mener des consultations par vidéo, assouplissement de la procédure d'orientation d’un patient, et autorisation de dépasser la capacité maximale de séances prises en charge. Ces mesures sont d’application au 14 mars 2020. 

Éviter l’impact du report des soins non urgents : Nous ajustons les règles de remboursement de certains médicaments

Nous adaptons les règles de l’assurance soins de santé liées aux autorisations de remboursement pour certains médicaments, produits ou prestations pharmaceutiques. Ceci pour éviter que le traitement et le remboursement des patients ne soient interrompus, mais aussi pour faciliter certaines mesures de confinement. 

Incapacité de travail : Comment recevoir vos indemnités si votre employeur a du retard dans ses formalités ?

Dans le contexte de crise du Covid-19, les déclarations d’incapacité de travail sont de plus en plus nombreuses. Si votre employeur ne parvient pas à remplir toutes les formalités à temps, vous pouvez demander à votre mutualité de vous verser entre-temps une indemnité au taux minimal. 

Prescription de médicaments : les prescripteurs peuvent transmettre au patient le code RID de la prescription électronique plutôt que la preuve sur papier

Pour contribuer à limiter la propagation du Covid-19, un dispensateur qui prescrit un médicament peut, avec l’accord de son patient, éviter de lui remettre la « preuve de prescription électronique » sur papier, pour lui transmettre plutôt le « code RID » de la prescription par un autre moyen (mail, téléphone). Le code RID est le code-barres qui représente le numéro de prescription unique de la prescription de médicaments. Sur chaque prescription électronique, sa traduction en lettres et en chiffres figure sous ce code-barres.

Avis médical par téléphone : Un honoraire et 2 nouveaux codes de prestations de santé pour les médecins

Cette mesure permet de rémunérer de façon correcte les prestations des médecins pendant la période de crise du Covid-19. Grâce aux 2 nouveaux codes 101990 et 101135, les médecins peuvent facturer à l’assurance soins de santé les avis médicaux qu’ils donnent par téléphone dans 2 situations liées à la crise du Covid 19. Nous répondons ici aux questions les plus fréquemment posées à propos de l’utilisation de ces nouveaux codes.

Éviter l’impact du report des soins non urgents : Nous assouplissons nos conventions des centres de rééducation et centres spécialisés

Pour limiter les conséquences négatives du report des soins non urgents sur les patients et les établissements de soins, nous prolongeons les périodes pendant lesquelles l’assurance soins de santé prend ces soins en charge, et celles programmes de rééducation ayant une durée limitée non renouvelable. Les contacts obligatoires sont réduit à 1 par an.

Certificat médical plus simple et plus rapide à utiliser suite à un avis donné par téléphone

Nous proposons aux médecins d’utiliser un modèle de certificat d’incapacité de travail adapté, qui peut être transmis plus facilement et plus rapidement suite à un avis médical donné par téléphone dans le contexte du Codid-19. Voici le modèle et la façon de le transmettre. 

Infirmiers à domicile : Solution pour vérifier l’identité du patient et appliquer le tiers payant sans devoir lire son eID

Pendant la période de crise liée au COVID-19, les infirmiers à domicile ne seront pas obligés de lire l'eID de leurs patients pour vérifier leur identité si ceci constitue un risque pour leur santé ou celle des patients.
Lors de leur vérification de l’identité, les infirmiers pourront appliquer l’encodage manuel, et ainsi continuer de facturer correctement en tiers-payant pendant cette période exceptionnelle, même si l'eID n'est pas lue.

Notre circulaire décrit la procédure à suivre par les infirmiers. 

Tests de détection du Covid-19 : Accords de principe pour le remboursement

L'INAMI a réuni les représentants des laboratoires de biologie clinique (ambulatoires, hôpitaux, Centres de référence), des mutualités et de Sciensano. Voici les 7 accords de principe, sur lesquels se baseront les règles à élaborer pour la facturation et le financement des tests de détection du Covid-19. Situation au 18 mars.

Covid-19 - Matériel de protection : groupes prioritaires dans le secteur des soins de santé

Voici la liste des destinataires prioritaires pour la répartition du matériel de protection COVID-19. Le Risk Management Group a fixé ces priorités sur base des avis des scientifiques et des experts.

 

Dernière mise à jour 19 octobre 2020