L’application Preop pour déterminer les examens préopératoires à réaliser

Avant une intervention chirurgicale, il est habituel de faire passer au patient toute une batterie d’examens, comme des analyses de sang et d’urine, un électrocardiogramme, une radiographie du thorax ou d’autres examens d’imagerie médicale. Ces examens sont censés détecter d’éventuels risques pour la santé du patient pendant ou après l’opération (risque opératoire). Mais ceux que l’on pratique sont-ils véritablement toujours nécessaires, notamment quand le patient ne présente aucun symptôme particulier ? Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a mis 15 examens classiques sous la loupe pour déterminer ceux qui sont (ou pas) à recommander en routine en cas de chirurgie non urgente (à l’exception de la chirurgie cardiaque ou thoracique). Il a aussi développé un infographique et une application pour smartphones, tablettes et PC, qui vous pouvez télécharger gratuitement.


De quels examens s’agit-il ?

Examens préopératoires recommandés pour certains patients et/ou certaines interventions :

  • électrocardiogramme de repos
  • formule sanguine complète
  • tests de la fonction rénale
  • test de coagulation
  • analyse et culture d’urine
  • imagerie cardiaque de stress non invasive

Examens préopératoires non recommandés en routine :

  • échographie cardiaque de repos
  • épreuves d’effort cardio-respiratoires
  • radiographie du thorax
  • tests de sommeil (polysomnographie)
  • épreuves fonctionnelles respiratoires (y compris la mesure des gaz du sang)
  • hémoglobine glyquée
  • tests de la fonction hépatique
  • angioscanner coronaire

À quoi servent l’application et l’infographie Preop ?

Dans l’application Preop du KCE, vous introduisez des informations sur l’état de santé de votre patient (classification ASA) et sur la complexité de l’intervention. Vous obtenez alors la liste des examens préopératoires pertinents pour votre patient. Pour chacun de ces examens, vous trouvez une courte description de cet examen (information pour le patient), et vous pouvez consulter les recommandations cliniques et les conclusions scientifiques de l’étude du KCE.

Vous pouvez aussi utiliser l’infographie statique. Vous obtenez la même liste d’examens recommandés par un croisement des mêmes informations.

De cette façon, vous évitez des examens superflus engendrant des coûts inutiles, des démarches supplémentaires et parfois même des risques pour vos patients.

Comment télécharger l’application Preop ?

Pour télécharger l’application sur un PC (incompatible avec Explorer 11 combiné à Windows 7) :

  • Utilisez l’application dans l’image de smartphone, ou cliquez sur le cadre noir « Switch to full screen » pour utiliser l’application en plein écran.

Pour télécharger l’application via Google Play (pour Android) :

  • Cliquez sur le cadre noir « Get it on Google play » ou sur le QR code au-dessus (si vous avez une application spéciale pour lire un QR code).liquez sur le cadre noir « Get it on Google play » ou sur le QR code au-dessus (si vous avez une application spéciale pour lire un QR code).

Pour télécharger l’application via App Store (pour iOS) :

  • Cliquez sur le cadre noir « Available on the App Store » ou sur le QR code au-dessus (si vous avez une application spéciale pour lire un QR code).

Où trouver l’infographie Preop ?

Vous trouvez cette infographie sur le site web du KCE.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 30 janvier 2017