Vers un New Deal pour le financement et l’organisation de votre cabinet de médecin généraliste

Les cabinets de médecine générale sont confrontés à des défis majeurs : pénurie de médecins généralistes, de plus en plus de besoins pour les maladies chroniques, trop peu de support au sein des cabinets médicaux, etc.

Comment assurer de meilleures conditions de travail, tout en continuant à garantir des soins de qualité et accessibles aux patients ? Nous voulons dégager des solutions ensemble, avec votre secteur : une organisation et un financement neufs et durables des cabinets, une délégation des tâches et un meilleur support. Un nouveau modèle auquel vous pourrez ensuite adhérer si vous le souhaitez.

Pour cela, nous avons aussi besoin de l'avis des médecins généralistes. Remplissez notre enquête pour le 5 février 2023 au plus tard : faites-nous savoir comment vous envisagez l'organisation et le financement de votre cabinet à l'avenir, pour que vous puissiez soigner et accompagner vos patients de la meilleure façon possible.


Un projet participatif avec l’ensemble du secteur

  • Un groupe de réflexion, comme base

Pour développer un modèle neuf et durable pour l’organisation et le financement des cabinets actuels, le ministre des Affaires sociales et de la Santé publique a chargé un groupe de réflexion d'apporter une réponse à 4 types de questions :

  1. Qu'attend-on d'un cabinet de médecine générale ? Quels soins doit-il proposer ?
  2. Pour ça, quels profils professionnels (y compris de support) doivent se retrouver au sein du cabinet ?
  3. Comment développer la relation avec le patient ? 
  4. Quel modèle de financement alternatif et mixte (au forfait et à la prestation) faut-il mettre en place dans ce cas ? Comment faire en sorte que ce modèle de financement assure un bon équilibre ente liberté et responsabilité quant à l'offre de soins ?

Ce groupe de réflexion se compose d'une délégation largement représentative du secteur : cercles de médecins généralistes, syndicats de médecins, sociétés scientifiques,  universités, mutualités, KCE, SPF Santé publique et INAMI. Nous avons demandé d’y inclure autant que possible des médecins généralistes actifs, avec une attention accordée à la représentativité des jeunes médecins et des femmes médecins généralistes. Le groupe de réflexion invitera aussi des experts en fonction des sujets à traiter.

Le groupe se réunira tous les 15 jours et délivrera un rapport final début 2023.

  • Des groupes focus pour approfondir

Parallèlement aux travaux du groupe de réflexion, nous organisons d'octobre à décembre des groupes focus via 11 groupes locaux d’évaluation médicale (GLEM) sélectionnés sur base de la répartition régionale, de la diversité d’âge et de la composition du type de cabinet des participants, pour aborder ces questions plus en détails avec des groupes de médecins du terrain.

  • Une enquête de terrain pour recouper

Nous menons aussi une large enquête auprès des médecins généralistes actifs pour connaitre clairement les besoins et le niveau de soutien apporté, aux premières conclusions et aux changements proposés dans le modèle d'organisation et de financement.

Vous pouvez remplir cette enquête jusqu'au 5 février 2023 via ce questionnaire en ligne qui a été préparé en collaboration avec des groupes de recherche universitaires.

  • La proposition d’un nouveau modèle de financement pour concrétiser

Sur la base des conclusions des groupes et de l’enquête, nous développerons une proposition équilibrée de financement, en collaboration avec la Commission nationale médico-mutualiste. Après sa mise en œuvre, en tant que médecin généraliste, vous pourrez adhérer à ce nouveau modèle si vous le souhaitez.

Plus d'informations

Contacts

 

Dernière mise à jour 24 janvier 2023