print

Prescription de renvoi électronique : Vers de meilleurs soins et plus d’efficience

Nous souhaitons rendre le processus de traitement de la prescription de renvoi (actuellement sur papier) infaillible, et davantage efficient et accessible pour les différentes parties concernées : le prescripteur, le dispensateur de soins, le médecin-conseil et le patient. Pour cela, nous mettrons à disposition et traiterons la prescription de renvoi, de façon électronique (en tenant compte des règles du RGPD).

Comment y parviendrons-nous et quelles sont les étapes du développement de la prescription de renvoi électronique ?

Sur cette page :

Pourquoi une prescription de renvoi électronique ?

Avec la prescription de renvoi électronique, nous souhaitons :

  • améliorer les soins et les activités de soutien
  • augmenter l'efficience du traitement de la prescription de renvoi

Quels sont les avantages de la prescription de renvoi électronique au niveau de l'efficience pour les parties concernées ?

  • diminution des retraitements de prescriptions grâce à une meilleure qualité des données (moins de risques d'erreurs et d'imprécisions)
  • allègement de la charge de travail administrative pour :
    • le transfert de la prescription à un autre dispensateur de soins
    • le suivi d'une prescription et d'un patient
    • le renouvellement d'une prescription
    • l'actualisation et la recherche d'une prescription
    • la création d'un duplicata de prescription (le patient a perdu sa prescription)
    • le suivi de nouvelles règles, formes et instructions pour une prescription de renvoi.

Quels sont les avantages au niveau de l'amélioration des soins et des services de soutien ?

  • les patients et les dispensateurs de soins ont plus facilement accès aux prescriptions
  • les prescriptions et les propositions de soins sont davantage disponibles (à tout moment de la journée) pour toutes les parties
  • l'allègement de la charge de travail administrative permet plus de temps pour les soins au patient
  • le dispensateur de soins peut mieux anticiper et préparer les soins à effectuer
  • le dispensateur de soins peut mieux évaluer s'il dispose des compétences nécessaires
  • une meilleure coordination entre les différents dispensateurs de soins travaillant sur une même prescription
  • une meilleure communication entre le prescripteur et les dispensateurs de soins
  • le prescripteur peut suivre plus facilement et mieux les soins
  • une meilleure vue d'ensemble du statut des différentes prescriptions et propositions de soins

Comment y parviendrons-nous ?

Nous travaillons avec différents partenaires sur le développement de la prescription de renvoi électronique et ce, jusqu’en 2025. Pour garantir la réussite, nous travaillons en collaboration avec toutes les parties concernées telles que les dispensateurs de soins, les organismes assureurs, les associations de patients, eHealth mais aussi les fournisseurs de logiciels.

Comment procédons-nous ?

  • Nous analysons les solutions existantes (p. ex. la communication électronique entre les organismes assureurs et les dispensateurs de soins).
  • Via des groupes de travail (constitués de représentants de toutes les parties concernées), nous identifions les points noirs qui posent problème aujourd'hui dans le processus de traitement de la prescription papier et, sur cette base, nous déterminons les besoins pour la version électronique.
  • Nous développons un logiciel central qui tournera en arrière-plan de l'application de prescription de renvoi électronique.
  • En concertation avec l'industrie des logiciels, nous mettons le logiciel à disposition pour une intégration dans les différents logiciels pour les soins de 1re et de 2e lignes.
  • Nous développons notre propre application web destinée aux patients, aux prescripteurs et aux dispensateurs de soins, et une application mobile destinée aux patients, chacune avec une prestation de services de base.
  • Nous testons l'utilisation en pratique de la nouvelle version via des projets pilotes.

Le projet est divisé en 3 phases qui se chevauchent, auxquelles sont associés à chaque fois certains groupes cibles de prescripteurs et de dispensateurs de soins. Nous avons fait cette division sur base du nombre de prescriptions papier de chaque groupe cible.

Quelles sont les étapes du développement de la prescription de renvoi électronique ?

PHASE 1 : DE 2022 AU PREMIER TRIMESTRE 2024

Quels sont les groupes cibles de la phase 1 ?

  • en tant que prescripteur : médecins généralistes et médecins spécialistes
  • en tant que dispensateur de soins : infirmiers à domicile et aides-soignants

Planning de la phase 1 :


Au cours du premier trimestre de 2023, la 1re version du logiciel et l'infrastructure ICT nécessaire (p. ex. base de données pour le stockage temporaire des prescriptions électroniques) sera disponible pour une intégration dans les différents logiciels des fournisseurs de logiciels pour les soins de 1re et de 2e lignes. Cette version permettra d’effectuer toutes les fonctionnalités de base de la prescription de soins infirmiers électronique :

  • créer
  • attribuer
  • consulter
  • rechercher
  • annuler

Fin 2023, le logiciel intégré sera totalement finalisé pour le prescripteur, le dispensateur de soins et le patient.

D'ici le 1er trimestre de 2024, cette version sera testée via des projets pilotes auprès des infirmiers à domicile, médecins généralistes et médecins spécialistes.
Si les projets pilotes sont évalués positivement, nous lancerons une application web pour les prescriptions de soins infirmiers, qui peut être utilisée par les prescripteurs, les dispensateurs de soins et les patients. Pour les patients, nous lancerons également une application mobile pour les prescriptions de soins infirmiers.

PHASE 2 : DU DEUXIÈME TRIMESTRE 2022 À FIN 2024

Quels sont les groupes cibles de la phase 2 ?

  • en tant que prescripteur : médecins généralistes, médecins spécialistes et dentistes.
  • en tant que dispensateur de soins : sages-femmes, technologues orthopédiques, kinésithérapeutes, audiologues, audiciens, radiologues, spécialistes en médecine nucléaire, pharmaciens, assistants pharmaceutico-techniques et hygiénistes bucco-dentaires.

Planning de la phase 2 :


Fin 2023, la version du logiciel contenant toutes les fonctionnalités pour la prescription de renvoi électronique sera disponible pour une intégration dans les différents logiciels des fournisseurs de logiciels pour les soins de 1re et de 2e lignes. Quelles sont ces fonctionnalités ?

  • toutes les fonctionnalités de base déjà disponibles au cours de la phase 1 pour la prescription de soins infirmiers
  • proposition de soins : le dispensateur de soins peut prolonger les soins existants ou proposer de nouveaux soins au prescripteur
  • création et consultation de la lettre de renvoi
  • lien avec l'outil d'aide à la décision pour les radiologues
  • recherche de dispensateurs de soins sur base de certains paramètres comme le code postal
  • d'autres fonctionnalités supplémentaires pour la prescription comme le regroupement de prescriptions

Au cours du 3e trimestre de 2024, l'application web sera finalisée pour les groupes cibles des phases 1 et 2. L'application mobile sera également finalisée pour le patient pour ces groupes cibles. À l'issue des projets pilotes, la prescription de renvoi électronique sera disponible pour tous les prescripteurs et dispensateurs de soins des phases 1 et 2.

PHASE 3 : DU PREMIER TRIMESTRE 2023 À FIN 2025

Quels sont les groupes cibles de la phase 3 ?

  • en tant que prescripteur : médecins généralistes, médecins spécialistes, dentistes et sages-femmes.
  • en tant que dispensateur de soins : biologistes cliniques, psychologues cliniciens, orthopédagogues, optométristes, orthoptistes, diététiciens, ergothérapeutes, logopèdes, podologues, ambulanciers de transport non urgent de patients.

Planning de la phase 3 :



Fin 2025, à l'issue des projets pilotes, tous les prescripteurs et dispensateurs de soins, y compris les groupes cibles de la phase 3, pourront utiliser l'application web pour la prescription de renvoi électronique avec toutes ses fonctionnalités. Ces professionnels de la santé seront également ajoutés à l'application mobile destinée aux patients.

 

Contacts

Équipe de projet Prescription de renvoi

E-mail: pndv@riziv-inami.fgov.be